aliénable

aliénable

adj.
Qui peut être aliéné, vendu : Une propriété aliénable cessible
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ALIÉNABLE

(a-li-é-na-bl') adj.
Qui peut être aliéné. Domaine aliénable. Les majorats n'étaient pas aliénables. Il se place toujours après le substantif.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

aliénable

ALIÉNABLE. adj. des deux genres. T. de Droit. Qui peut s'aliéner. Il y a des biens qui ne sont pas aliénables. Les terres substituées n'étaient pas aliénables.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

aliénable


ALIÉNABLE, adj. [Ali-énable, 3e é fer. 4e dout. le reste bref.] Qui peut être aliéné. Il ne se dit guère qu' avec la négative. "Cette terre n'est pas aliénable.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788