alise

alise

ou

alize

n.f.
Fruit de l'alisier, rouge et doucement aigrelet.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ALISE

(a-li-z') s. f.
Fruit de l'alisier. L'alise est un peu astringente.

REMARQUE

  • Les botanistes écrivent alise ; l'Académie écrit alize.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il ne valt pas la moitié d'une alie [, Ronc. p. 174]
    Je te deffen toute ma manantie, Jà n'i prendras vaillissant une alie [, Raoul de C. 75]
  • XIVe s.
    Car il vouloit donner journée à Charles et prenre mellée ; Car bien veoit que courtoisie n'y valoit vaillant une allie [, le Livre du bon Jehan, 829]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, alis ; espagn. aliso, aune ; bas-lat. alierius, alisier, alizariae, aliguerium, lieu planté d'alisiers ; sans doute de l'allemand els ou else, alisier et aune ; anc. haut-allem. eliza.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ALISE (a-li-z'), s. f.
    Dans l'Aunis, nom de la galette au beurre, [, Glossaire aunisien, la Rochelle, 1870, p. 62]

ÉTYMOLOGIE

  • Miche alise se trouve souvent dans les anciens textes, de l'adjectif alis, qui signifiait compacte, serré.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

alise

ALISE. n. f. Fruit de l'alisier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

alise


ALISE, ALISIER. Trév. V. ALIZE, ALIZIER. Acad.ALISÉ. Voy. ALIZÉ.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

alise

Elsbeere, Mehlbeere

alise

whitebeam berry

alise

alizo

alise

meelbes

alise

sorba