alisier

alisier

ou

alizier

n.m.
Arbre à feuilles lobées et à fleurs blanches, dont le bois est utilisé en ébénisterie.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ALISIER

(a-li-zié) s. m.
Arbre de la famille des rosacées ; il croît naturellement dans les bois, et produit des fruits appelés alises.

REMARQUE

  • Les botanistes écrivent alisier ; l'Académie écrit alizier.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Baron, dist Wedes, nobile chevalier, Hons sans mesure ne vaut un alier [, Raoul de C. 83]
  • XIIIe s.
    Fuz qui soient bon et loial à fere leur mestier, c'est à savoir de fin cuer de chaisne sanz aube, de perier, d'alier et d'erable [, Liv. des Mét. 103]
    Benus [ébène], plantoine, n'alyer, Ente nule ne boins figiers [, Fl. et Bl. 2024]
  • XVIe s.
    Les aliziers ou mycacouliers, coudriers, meuriers.... [O. DE SERRES, 785]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. alier, comme dans l'ancien français.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

alisier

ALISIER. n. m. T. de Botanique. Arbre de la famille des Rosacées, qui porte des alises et qui croît naturellement dans les bois. On cultive plusieurs espèces d'alisiers. Alisier blanc. Alisier de Fontainebleau, etc.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

alisier

Alisier, Lotos vel Lotus, Celtis.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

alisier

Mehlbeerbaum

alisier

whitebeam

alisier

alizujo

alisier

meelbes, meelbessestruik