allègre

(Mot repris de allègres)

allègre

adj. [ du lat. alacer, vif ]
À la fois léger et joyeux : Les enfants accueillent les vacances d'un cœur allègre enjoué, guilleret ; abattu alerte, preste ; pesant
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ALLÈGRE

(a-lè-gr' ; quelques-uns disent, ce qui est moins bon, al-lè-gre) adj.
Dispos, prompt à faire. Esprit, caractère allègre.
Rendre le corps si léger, si allègre [DESC., L'homme.]
Les voyant tous passés, je me sentis allègre [RÉGNIER, Sat. X]
Pour s'échapper de nous Dieu sait s'il est allègre [RAC., Plaid. I, 1]
On le place toujours après son substantif : Un homme allègre ; une femme allègre.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Si m'aïst Diex ! bien nos poez conquerre ; Sor nos arçons en gisent nos boeles [entrailles] ; Li plus halegres n'a soing d'aller en destre [, Li coronement Looys, V. 2166]
  • XIIIe s.
    Aureliens retourna à son seigneur et le rendit lié et haligre de la bonne responce de la damoiselle [, Chr. de St-Denis, I, 16]
    Baron, car vous hastés, Alés tost à la porte, orendroit enterrés [vous entrerez] ; Vo compaignon sont tout haliegre et en santés [, Ch. d'Ant. V, 847]
  • XVe s.
    Chacun luy nuist, riens ne lui est alegre ; Tout luy messiet, et reconfort l'enaigre [l'irrite] [A. CHART., Le débat des deux fortunes.]
    Ores que sommes allaigres Et en santé, Dieu mercy, Laissons là ces cidres maigres ; Je treuve bon cestuy-ci [BASSELIN, XLVI]
  • XVIe s.
    La facilité subtile et alegre promptitude à faire toutes ces choses.... [CHARRON, Sagesse, I, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Nivernais, aligre, maigre, cheval aligre ; ital. allegro ; espagn. alegre ; du latin alacer. Quoique cette étymologie paraisse très naturelle, cependant elle présente quelques difficultés. L'a est bref dans alacer, par conséquent l'accent est sur le premier a, álacer, et ce mot aurait dû faire en français algre. Il faut donc supposer que les populations romanes avaient prononcé alàcer, peut-être à cause de la forme alacris. De plus alacer ne rend pas compte des deux ll de l'italien allegro ; enfin l'h même de l'ancien français haligre fait quelque difficulté : celle-là est la moindre, témoin huile qui vient d'oleum. Raynouard, frappé sans doute de ces difficultés, le tire de ad et de laetus, ancien français lié, provençal let ; cela est impossible.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

allègre

ALLÈGRE. (Dans ce mot et dans ses dérivés, on prononce les deux L.) adj. des deux genres. Qui est prompt et animé dans tout ce qu'il fait. Il est toujours allègre. Il est sain et allègre. Une humeur, un esprit allègre.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

allègre

adjectif allègre
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

allègre

blithe, blithelylevendig, vrolijk, monter (alɛgʀ)
adjectif
vif et gai une démarche allègre
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

allègre

[a(l)lɛgʀ] adj
[mélodie] → lively
[personne] → cheerful
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005