allégresse

allégresse

n.f.
Joie très vive qui se manifeste souvent par des démonstrations collectives bruyantes : Son retour se fit dans l'allégresse générale enthousiasme, liesse ; consternation
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ALLÉGRESSE

(a-lé-grè-s' ; quelques-uns disent al-lé-grè-s', moins bien) s. f.
Joie qui éclate. Des transports d'allégresse.
Je me suis étonné de son peu d'allégresse [RAC., Phèd. IV, 1]
Il veut que d'un festin la pompe et l'allégresse Confirment à leurs yeux la foi de nos serments [ID., Brit. V, 1]
Sa frayeur a paru sous sa fausse allégresse [CORN., Pomp. III, 1]
Avec une allégresse aussi pleine et sincère [ID., Hor. II, 3]
Jamais nous ne goûtons de parfaite allégresse ; Nos plus heureux succès sont mêlés de tristesse [ID., Cid, III, 5]
Cet amour les comble d'allégresse [ID., ib. I, 2]
Et mon âme en a pris une allégresse extrême [MOL., D. Garc. II, 5]
Dans vos yeux doit briller l'allégresse [ID., l'Étour. V, 3]
Les sept allégresses, certaines prières à la Vierge dans lesquelles on exprime les différents sujets de joie qu'elle a eus.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il vouloyt, pour declairer l'excès de son alegresse pour cestes bonnes nouelles, faire, quoy que il coustast, quelque chouse spectable [RAB., Sciomachie.]
    Je l'ai veu par delà 60 ans se mocquer de nos alaigresses [agilités] [MONT., II, 17]
    L'alaigresse [vigueur, santé....] où je suis, le plaisir et la force [ID., I, 82]
    Je vouldrois jouir, selon la condition de mon aage, de leur alaigresse et de leurs festes [ID., II, 78]
    À cett' heure le chagrin predomine en moy, à cett' heure l'alaigresse [ID., II, 324]
    Il arriva en son camp le 4 juillet, où fust faict grandissime allaigresse pour sa reconvalescence [CARL., IV, 31]
    Sonnez, trompette, une allaigresse ; car vous ferez tantost bonne chere [ID., V, 7]
    Et sur cette allegresse il me donna congé [ID., VII, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Allègre ; bourguig. aulegresse ; provenç. allegresa, alegreza ; anc. espagn. alegreza ; ital. allegrezza.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

allégresse

ALLÉGRESSE. n. f. Joie qui se manifeste au dehors. Il reçut cette nouvelle avec une grande allégresse.

Il se dit plus ordinairement d'une Joie publique. Cris d'allégresse. L'allégresse de la victoire. L'allégresse publique. Des transports d'allégresse.

Les sept Allégresses de la Vierge, Les circonstances heureuses de sa vie célébrées par des prières.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

allégresse

nom féminin allégresse
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

allégresse

Jubel, Freude, Wonneelation, gladness, joy, exhilaration, delight, joyfulness, jubilationvreugde, blijdschap, blijheid, verheugenis, verheuging, vrolijkheidגיל (ז), גילה (נ), דיצה (נ), הצהלה (נ), חדווה (נ), עליזות (נ), עליצות (נ), צהלה (נ), רון (ז), רינה (נ), ששון (ז), גִּיל, הַצְהָלָה, חֶדְוָה, עַלִּיזוּת, עֲלִיצוּת, צָהֳלָה, רֹן, רִנָּה, שָׂשׂוֹןvreugdeglædeĝojego, ĝojoalegríailobodogság, örömallegria, gioia, vivezzaradośćalegria, gozofröjdfurahalezzet (alegʀɛs)
nom féminin
grande joie
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

allégresse

[a(l)legʀɛs] nfjoy
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005