allusion

(Mot repris de allusions)

allusion

n.f. [ du lat. alludere, badiner ]
Mot, phrase qui évoquent une personne, une chose sans la nommer : Elle n'a pas saisi votre allusion sous-entendu
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ALLUSION

(al-lu-zion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
Figure de rhétorique consistant à dire une chose qui fait penser à une autre. On distingue les allusions en historiques, quand elles rappellent un trait d'histoire ; mythologiques, si elles sont fondées sur un point de la fable ; nominales, si elles reposent sur un nom ; verbales, si elles consistent dans le mot seulement, c'est-à-dire dans une équivoque.
Benserade faisait des allusions délicates et piquantes aux caractères des personnes [VOLT., Louis XIV, 25]
Dieu par ces paroles fait allusion aux Juifs [BOSSUET, Var. 15]
C'est une secrète allusion au mystère de l'Incarnation [ID., Nouv. Myst. II]
Application d'un trait de satire ou d'éloge. Le public est prompt à saisir les allusions.
Allusion de mots, jeu de mots. Ne se dit plus en ce sens.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. allusione ; espagn. alusion ; d'allusionem ; de al pour ad, vers, et de ludere, jouer (voy. LUDION).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ALLUSION.
    Ajoutez :
    Denys lui dit un jour [à Platon] que tous ses discours étaient de vieillards qui radotent ; et les vôtres, lui répliqua-t-il, sont de souverains qui tyrannisent ; ce qui a beaucoup plus de grâce en grec que nous ne lui en donnons en français, parce que l'allusion des mots ne s'y trouve pas [LA MOTHE LE VAYER, Vertu des païens, II, Platon]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

allusion

ALLUSION. (Dans ce mot et dans le suivant, on prononce les deux L.) n. f. Façon de parler qui consiste à dire une chose pour faire penser à une autre. Allusion ingénieuse. Allusion forcée. Allusion froide et insipide. Allusion naturelle. En parlant ainsi, il faisait allusion aux moeurs de son temps. Le parterre a saisi toutes les allusions que l'auteur avait eu dessein de faire.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

allusion


ALLUSION, ou ALUSION, s. f. [Alu-zion et en vers zi-on, tout bref.] Figure du discours par laquelle on insinuë plutôt qu'on ne désigne ouvertement le rapport d'une chôse ou d'une persone à une autre: on dit, faire allusion à... mais allusion s' emploie indéfinitivement et sans article. On dira: l'orateur a fait allusion à ce qui s'est passé, a voulu qu'on apliquât ce qu'il disait à ce qui s'est passé: mais on ne dira pas: l'allusion qu'il a faite à ce qui s'est passé, a charmé tout le monde.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

allusion

nom féminin allusion
Référence implicite.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

allusion

allusion, hintזכר לדבר (ז), רימוז (ז), רמז (ז), רֶמֶזtoespeling, zinspeling, allusieAllusion, Andeutungتلمیحallusione, accenno, antifona, cenno, riferimentoallusjonаллюзияυπαινιγμόςalusãoАлюзия典故hentydninganspelning (alyzjɔ̃)
nom féminin
1. façon de faire penser à qqch sans en parler directement faire une allusion
2. évoquer qqch
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

allusion

[a(l)lyzjɔ̃] nf
(= référence) → allusion
faire allusion à → to allude to, to refer to
(= sous-entendu) → hint
faire allusion à → to hint at
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005