altéré

Recherches associées à altéré: altération, désaltérer, inaltérable

altéré, e

adj.
1. Faussé, dénaturé : Une voix altérée par la peur. Des couleurs altérées par le soleil.
2. Assoiffé : Le promeneur altéré s'est assis à la terrasse d'un café.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

altéré

ALTÉRÉ, ÉE. participe Un visage altéré. Des traits altérés. Parler d'une voix altérée.

Il paraissait fort altéré, Fort agité, fort ému.

Être toujours altéré, Avoir toujours soif; et, par plaisanterie, Être toujours disposé à boire, aimer à boire.

Fig., Il est altéré de sang, c'est un tigre altéré de sang, C'est un homme cruel, qui se plaît à répandre le sang.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

alteré

Alteré, Qui est alteré, Siticulosus, Enectus siti.

Estre fort alteré, Ardere siti, Arida sitis vrit guttur.

Un os alteré, Os alienatum.

alteré

Alteré d'affection amoureuse, id est, Passionné.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

altéré


ALTÉRÉ, ÉE. Partic. Il s'emploie au propre sans régime. Changé, corrompu, falsifié; qui a soif, qui a envie de boire. Troublé, ému. On dit au figuré, altéré de sang et de carnage. On le dit même des armes. "Les traits entrent bien avant dans la terre, sans pouvoir se rassasier du sang dont ils sont altérés. Mde. Dacier, Iliade. — Mais on ne dit pas d'un homme qui a soif, qu'il est altéré d'eau ou de vin.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

altéré

adjectif altéré
Dont la nature est modifiée.
inaltéré, intact, naturel.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions