ambages

Recherches associées à ambages: sans ambages

ambages

n.f. pl. [ lat. ambages, détours ]
Sans ambages,
d'une manière directe, sans détour : Parler sans ambages franchement
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

AMBAGES

(am-ba-j') s. f. plur.
Circuit de paroles.
Point d'ambages, de circonlocutions [MOL., Le mar. f. 6]
Emprisonnez, tuez, on n'aurait jamais fait, s'il fallait tant d'ambages et de circonlocutions [P. L. COUR., I, 173]
Au sing.
L'ambage de ses discours [du duc de Noailles] me fit entrevoir ce qu'il se proposait par le duc de Beauvilliers [SAINT-SIMON, 318, 149]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Menaces des quelles par ambages et par paroles doubteuses il li avoit parlé [BERCHEURE, f° 32, recto.]
  • XVIe s.
    Il y adjousta encores assez d'autres indignitez à l'encontre du roy, en s'involvant et fourrant si avant en ambages et superfluitez de paroles que .... [M. DU BELLAY, 349]

ÉTYMOLOGIE

  • Ambage, circuit, détour, de amb, autour (voy. AMBE), et de agere, pousser (voy. AGIR).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ambages

AMBAGES. n. f. pl. Circuit de paroles témoignant d'un certain embarras. Avouer sans ambages. Parlez sans ambages! Parlez franchement.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

ambages

Ambages, ou Ambageois, Ambages.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

ambages

AMBAGES, s. f. pl. Circuit et embarras de paroles. — Il est de peu d'usage. Acad.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

ambages

[ɑ̃baʒ]
sans ambages adv → without beating about the bush, plainly
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005