amict

(Mot repris de amicts)

AMICT

(a-mi. Le ct ne se prononce jamais, même devant une voyelle) s. m.
Linge bénit que le prêtre met sur ses épaules pour dire la messe.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Au plus tost que il pot venir, S'ala des vestemenz vestir, L'aube et l'amist tot sanz dangier, Et Renart li curut aidier [, Ren. 3377]

ÉTYMOLOGIE

  • Amictus, d'amicire, couvrir.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

amict

AMICT. (Ni le C ni le T ne se prononcent.) n. m. Linge bénit dont le prêtre catholique s'enveloppe le cou et les épaules quand il s'habille pour dire la messe.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

amict


AMICT ou AMIT, s. m. Trév. met les deux, l'Acad. ne met que le premier. Amict est plus conforme à l'étymologie; mais amit se raproche davantage de la prononciation, puisque le c ne s'y prononce pas. [Ami, le c et le t sont muets.] Linge bénit, que les Religieux mettent sur le capuce, et les Prêtres séculiers sur les épaules, et sous l'aube, quand ils s'habillent pour dire la messe.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

amict

amito