amouracher

(Mot repris de amourachais)

s'amouracher

v.pr.
(de) Éprouver pour qqn une passion soudaine et souvent passagère : Il s'est amouraché de ma fille s'enticher, s'éprendre
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

amouracher

(samuʀaʃe)
verbe pronominal
péjoratif personne éprouver une passion soudaine et passagère pour qqn s'amouracher d'un inconnu
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

AMOURACHER

(a-mou-ra-ché)
V. a. Engager dans un amour peu justifié. Quelques œillades l'amourachèrent de cette comédienne.
S'amouracher, v. réfl. S'éprendre d'un amour peu justifié.
Un jeune fou dont elle s'amourache [MOL., Éc. des f. IV, 1]
Des Alleurs s'amouracha à Strasbourg, où il était employé, les hivers, de Mlle de Lutzbourg [SAINT-SIMON, 50, 94]
Elle s'est amourachée d'un grand benêt de vingt-cinq ans [SÉV., 143]
Fig. Il s'est amouraché des sciences occultes.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tu n'es qu'un fol de l'amourescher, elle n'est pas pour toy [PALSGR., p. 784]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. amoraccio, amour déréglé ; de amore (voy. AMOUR). L'ancien français disait amourer, mais sans aucun sens défavorable.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

amouracher

AMOURACHER. v. tr. Engager dans un amour peu justifié. Je ne sais qui a pu l'amouracher de cette sotte. On l'emploie surtout à la forme pronominale. Il s'amourache de la première venue. Il s'est amouraché des sciences occultes.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

amouracher


AMOURACHER (s') v. réc. Il n'est que du style familier, et se prend en mauvaise part. "Il s'est amouraché d'une comédienne, d'une grisette.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

amouracher (s')

verbe pronominal amouracher (s')
Éprouver un amour soudain.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004