anéantissement

(Mot repris de anéantissements)

anéantissement

n.m.
1. Fait d'être anéanti ; destruction totale : Les armes nucléaires pourraient conduire à l'anéantissement du genre humain disparition, extinction, fin écroulement, effondrement, ruine
2. Profond abattement ; accablement, désespoir.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

anéantissement

(aneɑ̃tismɑ̃)
nom masculin
1. destruction complète l'anéantissement d'une civilisation
2. figuré découragement total Elle est dans un état d'anéantissement profond.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ANÉANTISSEMENT

(a-né-an-ti-se-man) s. m.
Action d'anéantir ; résultat de cette action. L'anéantissement des animaux dont on ne trouve plus que des débris fossiles. L'anéantissement de tous les priviléges. L'anéantissement de toutes nos espérances.
Un peuple qui dépérit tous les jours et qui tend à son anéantissement [MONTESQ., Lett. pers. 121]
Terme de dévotion. Abaissement devant Dieu. Porter l'humilité jusqu'à l'anéantissement de soi-même.
Saint Paul parlant des anéantissements du Fils de Dieu dans l'incarnation [BOURD., Pensées, t. III, p. 268]
Abattement, allant jusqu'à la privation momentanée de toute force et de l'exercice des facultés.
Saül succombe au mal qui le possède ; L'anéantissement à ses fureurs succède [SOUMET, Saül, II, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Anéantir.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

anéantissement

ANÉANTISSEMENT. n. m. Le fait d'être anéanti. L'anéantissement des créatures dépend de Dieu seul.

Par extension, il signifie le Fait d'être détruit absolument. Cette famille est tombée dans l'anéantissement. La chute et l'anéantissement de cette monarchie. Depuis l'anéantissement de sa fortune, il est tombé dans le dernier mépris.

Il signifie, en termes de Dévotion, Action de s'abaisser, de s'humilier devant Dieu. Être dans un continuel anéantissement devant Dieu.

Il se dit encore, figurément et par exagération, de l'État d'abattement et de faiblesse extrême dans lequel l'exercice de toutes les facultés semble être suspendu. Le malade est tombé dans un état d'anéantissement qui fait tout craindre.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

aneantissement

ANEANTISSEMENT, voyez Aneantir.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

anéantissement


ANÉANTISSEMENT, s. m. [A-né-anti-ceman, 2e é fer. 3e lon. 5e. e muet.] 1°. Au propre, réduction au néant: l'anéantissement des créatures dépend de leur Créateur. = 2°. Au figuré, destruction, abaissement. L'anéantissement des trois premières monarchîes. "Il est tombé dans l'anéantissement. "L'anéantissement de sa fortune le fait mépriser de ceux dont ses richesses lui attiroient les basses flateries. Voy. ANGOISSE, à la fin. = 3°. En termes de dévotion; abaissement dans lequel on se met devant Dieu. "Les Saints se tenoient dans un continuel anéantissement en présence du Seigneur.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

anéantissement

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

anéantissement

annihilation, destruction

anéantissement

איבוד (ז), הבערה (נ), החרבה (נ), הכחדה (נ), השמדה (נ), התאיינות (נ), חורבן (ז), מיגור (ז), הַחְרָבָה, הַשְׁמָדָה, חֻרְבָּן

anéantissement

annientamento

anéantissement

Vernichtung

anéantissement

Annihilation

anéantissement

[aneɑ̃tismɑ̃] nm
[armée, ville] → annihilation
[espoirs] → dashing
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005