ancienneté

(Mot repris de anciennetés)

ancienneté

n.f.
1. Caractère de ce qui est ancien : L'ancienneté d'une fresque.
2. Temps passé dans une fonction, un emploi, à partir du jour de la nomination : Quand on change d'entreprise, on perd son ancienneté.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ANCIENNETÉ

(an-siè-ne-té ; en vers, de cinq syllabes ou de quatre) s. f.
Qualité de ce qui est ancien. L'ancienneté d'une loi, d'une coutume, d'un titre. L'ancienneté d'une famille.
L'ancienneté des maisons est une des principales marques de leur noblesse [BOUHOURS, Remarques.]
Priorité de réception dans un corps. Ils ont rang selon leur ancienneté. Droit d'ancienneté. Il est arrivé à son grade par ancienneté.
De toute ancienneté, depuis un temps immémorial, de tout temps.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Nous laisserions par espée et par conseil le juste titre de notre heritage, au prejudice de notre anciennableté [MONSTRELET, liv. I, ch. 148]
    [Les six bourgeois de Calais s'agenouillent devant Édouard] Gentil sire et gentil roi, veez nous cy six, qui avons esté d'ancienneté bourgeois de Calais et grands marchands [FROISS., I, I, 321]
    Lesquelles [villes] d'ancienneté avoient esté ennemyes desditz Suysses [COMM., v, 1]
  • XVIe s.
    L'ancienneté [l'antiquité] a tenu de certaines femmes en Scythie, que.... [MONT., I, 101]

ÉTYMOLOGIE

  • Ancien ; provenç. ancianetat ; catal. ancianitat ; espagn. ancianidad ; ital. anzianità.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ancienneté

ANCIENNETÉ. n. f. Qualité de ce qui est ancien. Des choses vénérables par leur ancienneté. L'ancienneté d'une loi, d'une coutume, d'un titre.

L'ancienneté d'une maison, d'une famille, L'antiquité plus ou moins reculée de son origine.

Il signifie encore Priorité de réception dans une compagnie, dans un corps ou de nomination à un grade. Ils marchent par rang d'ancienneté. Ils ont rang selon leur ancienneté, selon l'ancienneté. Il doit son avancement à l'ancienneté et non point à des services exceptionnels. On avance dans l'armée à l'ancienneté ou au choix.

DE TOUTE ANCIENNETÉ, loc. adv. Depuis très longtemps, depuis un temps immémorial. Cela s'est fait de toute ancienneté.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

ancienneté

Ancienneté, f. acut. Antiquitas, Vetustas.

Ancienneté apporte et donne cognoissance si grande, qu'on ne sçauroit croire, Affert vetustas incredibilem scientiam.

D'ancienneté, Antiquitus.

De toute ancienneté, Iam inde antiquitus, Ab omni vetustate, Liu. lib. 22. comme de tout temps, ab omni aeuo.

Dés le temps d'ancienneté, Iam inde antiquitus.

De tout temps et ancienneté, De tel et si long temps qu'il n'est memoire du contraire, nous jouïssons de ce droit, Tempus vsus huiusmodi memoriam excidit, Post hominum memoriam ita semper obseruatum est, Ex quo homines meminerunt, id ius semper vsurpatum est.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

ancienneté

nom féminin ancienneté
État de ce qui est ancien.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

ancienneté

seniorityותיקות (נ), ותק (ז), יושן (ז), עתיקות (נ), קדימות (נ), קדמוניות (נ), וֶתֶק, יֹשֶׁן, עַתִּיקוֹתanciënniteit, ouderdom, oudheidanciennitetantichità, anzianitàDienstalter연공 (ɑ̃sjɛnte)
nom féminin
temps passé dans un emploi, unefonction avoir trente ans d'ancienneté
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ancienneté

[ɑ̃sjɛnte] nf
[personne] (dans une firme)length of service; (à un poste)seniority
[coutumes, pratiques] → ancientness
[meubles] → antiquity
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005