antipéristase

ANTIPÉRISTASE

(an-ti-pé-ri-sta-z') s. f.
Terme didactique. Action de deux qualités contraires dont l'une sert à rendre l'autre plus vive et plus puissante.
De la glace et du chocolat.... je veux vous demander si vos entrailles n'en sont point offensées, et si elles ne vous font point de bonnes coliques pour vous apprendre à leur donner de telles antipéristases : voilà un grand mot [SÉV., 94]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'hiver augmente la chaleur du corps, par antiperistase, c'est-à-dire par contrariété de l'air voisin [PARÉ, Introd. 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé de mots grecs signifiant contre (voy. ANTI), et circonstance ; mot à mot, contre-circonstance. Le terme grec circonstance est composé de autour, et de station (voy. STASE).