apocryphe

apocryphe

adj. [ gr. apokruphos, tenu secret ]
Se dit d'un texte dont l'authenticité n'est pas établie : Un document apocryphe douteux, suspect ; authentique
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

apocryphe

(apɔkʀif)
adjectif
œuvre dont l'origine est douteuse le journal apocryphe d'un prisonnier
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

APOCRYPHE

(a-po-kri-f')
Adj. Dont l'authenticité n'est pas établie. Auteur apocryphe.
Faire passer l'Évangile pour une histoire apocryphe [PASC., Prov. 16]
Tous les contes ramassés dans les livres les plus apocryphes [BOSSUET, Conc.]
Alexandre, si l'anecdote n'est pas apocryphe, conjura l'hiérophante de brûler la lettre [VOLT., Mœurs, Myst.]
Si maints tableaux ne sont point apocryphes [LA FONT., Papef.]
S. m. Un apocryphe. Les apocryphes, les ouvrages composés par d'anciens hérétiques et attribués par eux à des auteurs sacrés.
Originairement, les livres de l'Ancien Testament que les juifs de Palestine n'admettaient pas dans leur recueil sacré.
Nouvelle apocryphe, fausse nouvelle.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Chose apocriphe et sans grant foy [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, ch. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, indiquant éloignement, et du grec, cacher (voy. CRYPTE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • APOCRYPHE. Ajoutez : - REM. Chapelle (Lettre III au duc de Nevers) a écrit apocrif : Mais c'est ici, comme ailleurs, grand dommage Qu'un si beau conte on répute apocrif.

HISTORIQUE

  • Ajoutez : XIIIe s.
    Cil qui plain sont tout de tosique [poison], Adonc si dient qu'autentique Ne vrai ne sunt pas si miracle [de la sainte Vierge] ; Pour mettre encontre aucun obstacle, Dient que tout sont apocrife [GAUTIER DE COINCY, les Miracles de la sainte Vierge, p. 176 (abbé POQUET).]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

apocryphe

APOCRYPHE. adj. des deux genres. Que l'Église ne tient pas pour canonique. Le troisième et le quatrième livre d'Esdras sont apocryphes.

Il est employé comme nom masculin dans Les apocryphes, Les livres de la Bible dont l'autorité est douteuse.

Il se dit, par extension, des Écrivains dont l'autorité est suspecte, des livres, des histoires dont l'authenticité n'est pas établie. Auteur apocryphe. Histoire apocryphe. Livre apocryphe.

Nouvelle apocryphe, Nouvelle dont on doute, à laquelle on ne peut guère ajouter foi.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

apocryphe

Apocryphe, Apocryphus, Arcanus, Occultus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

apocryphe


APOCRYPHE, adj. Trév. Acad. APOCRIFE, Richelet. Il ne se dit proprement que de certains livres que l'Église ne reçoit pas comme canoniques. = Par extension on le dit des Historiens et des Histoires dont l'autorité est suspecte; Auteur, Livre, Histoire, Anecdote apocryphe.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

apocryphe

adjectif apocryphe
Qui n'est pas authentique.
faux, inauthentique, prétendu, supposé -littéraire: controuvé.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

apocryphe

apokrief

apocryphe

apócrif

apocryphe

apokrifa

apocryphe

apócrifo, espurio

apocryphe

apokrif

apocryphe

[apɔkʀif] adjapocryphal
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005