apologiste

apologiste

n.
Personne qui fait l'apologie de qqn, de qqch : Se faire l'apologiste d'une cause avocat, défenseur ; censeur, critique
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

APOLOGISTE

(a-po-lo-ji-st') s. m.
Celui qui fait l'apologie de quelqu'un, de quelque chose. Les apologistes de la foi chrétienne.
Les gens de bien tout seuls vous excusent, vous justifient, sont les apologistes de vos vertus ou les sages dissimulateurs de vos vices [MASS., Car. Injustice.]
Environné d'apologistes des passions qui soufflaient encore le feu de la volupté [ID., Louis le Grand.]
Quel malheur pour les grands de trouver d'indignes apologistes de leurs vices parmi ceux qui en auraient dû être les censeurs ! [ID., Petit Car. Tentation.]
Absolument. Les apologistes, ceux qui se livrent à l'apologétique, qui défendent les dogmes du christianisme.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je ne suis apologue d'aucun parti [D'AUB., Hist. II, 146]

ÉTYMOLOGIE

  • Apologie.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

apologiste

APOLOGISTE. n. m. Celui qui fait l'apologie de quelqu'un, de quelque chose. C'est votre apologiste. Un apologiste maladroit. Les apologistes de la foi chrétienne, ou absolument Les apologistes.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

apologiste


APOLOGISTE, s. m. Celui qui fait l'apologîe de quelqu'un. Tertulien a été le plus éloquent apologiste de la Rel. Chrét.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

apologiste

nom apologiste
Personne qui fait une apologie.
avocat, défenseur -littéraire: laudateur, louangeur, panégyriste, prôneur.
critique -littéraire: censeur, contempteur.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

apologiste

מליץ יושר (ז)

apologiste

Apologet

apologiste

apologista