appareillement

APPAREILLEMENT

(a-pa-rè-lle-man, ll mouillées, et non a-pa-rè-ye-man) s. m.
Action d'appareiller deux objets.
En économie rurale, choix raisonné, selon le but qu'on se propose, de deux animaux domestiques, soit pour la reproduction, soit pour le travail. On dit aussi appatronnement.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Tous armés de blans garnimens Et de tels appareillemens, Com li blans chevaliers avoit [, Robert le Diable, dans DU CANGE, apparamenta]
    L'apparillement c'on fait, si com de saler, de mangier rostis, fris, en ewe.... [ALEBRANT, f° 63]

ÉTYMOLOGIE

  • Appareiller ; provenç. aparelhamen, aparellamen ; anc. espagn. aparejamiento ; ital. apparecchiamento.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

appareillement

APPAREILLEMENT. n. m. Action d'appareiller, de réunir deux êtres ou deux choses pareilles.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5