appentis

Recherches associées à appentis: appendices

appentis

[ apɑ̃ti] n.m. [ de l'anc. v. appendre, suspendre ]
1. Toit à une seule pente, dont le bord supérieur s'appuie à un mur.
2. Petit bâtiment adossé à un grand.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

appentis

(apɑ̃ti)
nom masculin
petite construction le long d'un mur ranger du bois sous l'appentis
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

APPENTIS

(a-pan-ti) s. m.
Demi-comble en auvent, à un seul égout, appuyé à une muraille et porté par des piliers.
Il est dit que les prêtres logeaient dans des appentis de bois adossés à la muraille [VOLT., Mœurs, Temples.]
Cet appentis couvert et vitré fut ordonné avec tant de hâte, que les fêtes et les dimanches ne furent pas exceptés de ce travail [SAINT-SIMON, 354, 171]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E devers le temple ert [était] uns apentis cume encloistres sur columpnes levez [, Rois, 250]
  • XVe s.
    [Les Anglais étaient venus jusqu'à St-Cloud] Adonc s'esmut le roi Philippe, et fit abattre tous les appentis de Paris, pour chevaucher plus aisement parmi Paris.... [FROISS., I, I, 273]
    Et avecque ce, firent abattre plusieurs appentis d'aucunes maisons, afin que par les rues on pust plus à plain traire [tirer] [MONSTRELET, liv. I, ch. 25]
  • XVIe s.
    Il feit aussi edifier auprès, comme un appenty de son theatre, une autre maison [AMYOT, Pomp. 57]
    Ceux qui d'assaillans estoient devenus assaillis, n'eurent en partage qu'un appenti, la porte duquel estoit brulée.... [D'AUB., Hist. II, 431]
    Les maisons estoient des trouz en terre couvers de quelques appentis de paille ou de chaume [M. DU BELL., 613]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. appendicium ; de appendere, appendre.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

appentis

APPENTIS. n. m. Demi-comble, toit en manière d'auvent à un seul égout, appuyé contre une muraille et soutenu en avant par des piliers ou des poteaux. Se mettre à l'abri de la pluie sous un appentis. Il faut faire là un appentis pour servir de remise.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

appentis

Appentis contre une maison, Appendix appendicis.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

appentis


APPENTIS, s. m. [Apanti.] Bâtiment bas et petit, apuyé contre un plus haut, et dont la couvertûre n'a qu'un égoût. Acad. Toit qui est apliqué contre un mur, et qui n'a de pente que d'un côté. Trév. C'est de cette dernière circonstance que vient le nom d'apentis. "Toit de charpente adôssé contre un mur. Rich. Port. La définition de Trév. me paraît la meilleure; car le mot de bâtiment est de trop dans celle de l'Acad. L'Apentis n'est point ce qu' on apelle un bâtiment. De plus, pente vaut mieux qu' égoût pour faire conaître l'origine de ce mot. Pour le Rich. Port., que signifie ce toit de charpente? Est-ce que les autres toits ne sont pas de même, ou si l'on veut dire que les apentis ne sont pas couverts de tuiles?

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

appentis

[apɑ̃ti] nmlean-to
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005