arabesque

arabesque

n.f. [ it. arabesco, arabe ]
1. Ornement peint ou sculpté formé de motifs végétaux très stylisés : Les fines arabesques des médaillons coraniques.
2. Ligne sinueuse formée de courbes : Les arabesques du fleuve dans son delta.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

arabesque

(aʀabɛsk)
nom féminin
dessin que forment des lignes courbes les arabesques d'une broderie
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ARABESQUE

(a-ra-bè-sk')
Adj. Se dit d'un genre d'architecture qui n'admet dans les ornements que des imitations de plantes et de feuillages.
S. m. L'arabesque. Il excelle à composer l'arabesque, et le dessine parfaitement.

ÉTYMOLOGIE

  • Arabe. Dans le XVIe et le XVIIe siècle on disait arabesque ce que nous disons arabe : langue arabesque ; écriture arabesque. On a ainsi nommé ce genre d'architecture, parce qu'on l'a attribué aux Arabes, les disciples de Mahomet repoussant la représentation de la figure humaine.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

arabesque

ARABESQUE. n. f. T. de Peinture et de Sculpture. Sorte d'ornement dont on a attribué l'invention aux Arabes et qui consiste en des entrelacements de feuillages, de fruits, de fleurs, d'animaux, etc., assemblés le plus ordinairement d'une manière capricieuse et sans autre dessein que celui de former un enchaînement agréable à l'oeil. Dessiner, peindre, sculpter des arabesques. Un cabinet orné de jolies arabesques.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

arabesque

Arabesque comme nous disons langue Arabesque, Arabica lingua.

A l'Arabesque, Arabico more.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

arabèsque


ARABèSQUE, ARABIQUE, adj. [Ara-bèske, arabike, tout bref, 3e è moy. au 1er, dern. e muet aux deux.] Le Gendre a mis le 1er pour arabe, qui est le vrai mot en parlant de la langue. "Il savoit les langues grecque, latine et arabèsque. Quoiqu'on dise les caractères arabèsques, on dit la langue arabe. — L'Acad. ne met qu'arabesques, subst. fém. pl., pour signifier des ornemens de sculptûre, qui consistent en des rinceaux et enfeuillages faits de caprice. = Arabique, ne se dit que de la gomme, et du golphe qui porte ce nom: gomme arabique, golphe arabique.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

arabesque

arabesque

arabesque

arabesk

arabesque

arabesk

arabesque

arabesko

arabesque

arabesco

arabesque

arabeszk

arabesque

arabesco

arabesque

Arabesque

arabesque

아라베스크

arabesque

Arabesque

arabesque

[aʀabɛsk] nfarabesque
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005