arc-bouté, ée

ARC-BOUTÉ, ÉE

(ar-bou-té, tée) part. passé.
Il se tourna ensuite vers un prêtre qu'on avait fait venir, se confessa, et fut pendu à une échelle arc-boutée contre une poutre [ANQUET., Ligue, III, p. 202]