arceau

(Mot repris de arceaux)

arceau

n.m.
1. Objet en forme de petit arc : Les arceaux d'un jeu de croquet.
2. En architecture, petit arc décoratif.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ARCEAU

(ar-sô) s. m.
Terme d'architecture. Courbure d'une voûte ; toute ouverture en arc ou cintre.
Fig.
La vigne.... couvre de ses verts arceaux La maison par l'été jaunie [LAMART., Epît. à V. Hugo]
Terme de sculpture. Ornement en forme de trèfle.
Terme de chirurgie. Châssis en arc fait pour garantir un membre fracturé.
Terme de pêche. Anse de cordage qui est destinée à faire aller au fond les cordages et les filets.
En métallurgie, petits arcs sur lesquels reposent les caisses de cémentation.
Terme de zoologie. Partie constituante des anneaux du corps des animaux articulés.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les arceaux des fours estoyent liquifiez [PALISSY, 300]
    Puis rompit les voultes et arceaux qui soustiennent.... [AMYOT, Agis et Cléom. 50]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif d'arc ; Berry, arcelet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ARCEAU. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    Mais alés là à cel arciel, Là troverés vous un tombiel Où il a [il y a] peint un chevalier [, Perceval le Gallois, V. 22 645]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

arceau

ARCEAU. n. m. T. d'Architecture. Courbure d'une voûte en berceau.

Il signifie également Petite voûte surbaissée d'un ponceau et de certaines portes, de certaines fenêtres.

Il se dit encore, en termes de Sculpture, d'un Ornement en forme de trèfle.

Par analogie, il se dit de Toute tige de bois ou de métal recourbée en forme de petit arc. Les allées du jardin sont bordées d'arceaux de bois. Les arceaux du jeu de croquet.

Il se dit particulièrement, en termes de Médecine, des Châssis courbés en arc qui empêchent le drap de peser sur un membre malade. On les appelle aussi ARCHETS.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

arceau

Arceau, m. acut. est diminutif. de Arc, petit Arc, Arculus, qu'on dit aussi Arçon, mais ce dernier est approprié au bois courbe dont les selles de chevaux sont faites, d'où procedent ces manieres de parler, mettre aucun hors des arçons, qu'on dit aussi desarçonner, Aliquem ex ephippio deturbare, et faire perdre à aucun les arçons, et semble venir du verbe Latin Arcere, non de Arcus, voyez Arçon.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

arceau


ARCEAU, s. m. [Arso, 2e dout.; au pl. arceaux (arsô) 2e lon.] Courbûre d' une voûte. "Ces arceaux sont écrasés.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

arceau

arch

arceau

archetto

arceau

[arceaux] (pl) [aʀso] nm (métallique)hoop
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005