archevêché

archevêché

[ arʃəveʃe] n.m.
Étendue de la province ecclésiastique d'un archevêque ; sa résidence.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ARCHEVÊCHÉ

(ar-che-vê-ché) s. m.
Territoire sous la juridiction d'un archevêque.
Par extension, la ville où réside un archevêque.
L'habitation de l'archevêque.
La dignité d'archevêque. En ce sens, on dit aujourd'hui archiépiscopat.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Rendez en sa merci l'arceveschié al rei [, Th. le mart. 41]
    Sire, fait li uns d'els, car vus humiliez, Al rei en sa merci l'arcivesquié laissiez [, ib. 37]

ÉTYMOLOGIE

  • Archevêque.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

archevêché

ARCHEVÊCHÉ. n. m. Étendue de territoire sous l'autorité spirituelle d'un archevêque. Cette cure est dans l'archevêché de Paris.

Il se dit également de la Ville où est un siège archiépiscopal. Besançon est un archevêché.

Il signifie encore Demeure, palais de l'archevêque. Je vais à l'archevêché. Dans la cour de l'archevêché.

Il se dit encore de la Dignité d'archevêque et se disait aussi des Droits et des revenus temporels attachés à l'archevêché. Il obtint un archevêché. Un bon archevêché.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

archevêché

Erzbistum

archevêché

archbishopric

archevêché

arcivescovado

archevêché

Arcebispado

archevêché

Arcibiskupství

archevêché

[aʀʃəveʃe] nmarchbishopric (= palais) → archbishop's palace
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005