archidiacre

(Mot repris de archidiacres)

archidiacre

n.m.
Prélat responsable de l'administration d'une partie du diocèse, sous l'autorité de l'évêque.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ARCHIDIACRE

(ar-chi-di-a-kr') s. m.
Ecclésiastique investi par l'évêque de ses pouvoirs sur les curés de son diocèse. Crotté en archidiacre, ancienne locution proverbiale ; c'est-à-dire très crotté, parce que les archidiacres faisaient leurs visites à pied.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Li arcediacnes dut les apeaus [appels] ainz oïr ; D'iluec durent avant à l'evesque venir, E puis à l'arcevesque, s'il nes poeit furnir [, Th. le mart. 60]
  • XIIIe s.
    Ou archediacre ou dien [doyen] [RUTEB., 229]
  • XVIe s.
    On commença de creer les archediacres, quand le bien fut augmenté [CALV., Inst. 861]
    Il y a en chacune eglise un evesque, un archeprestre, un archediacre [ID., ib. 897]

ÉTYMOLOGIE

  • Archidiaconus, de archi (voy. ARCHI) et diaconus (voy. DIACRE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

archidiacre

ARCHIDIACRE. n. m. Ecclésiastique pourvu d'une dignité qui lui donne quelque sorte de juridiction sur les curés d'un diocèse.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

archidiacre

Archidiacre, Curio maximus, B.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

archidiacre


ARCHIDIACRE, s. m. [Archi-dia-kre; dia ne fait qu'une syllabe; mais dans les mots précédens, il en fait deux: di-akoné, di-akona.] Celui qui est pourvu d'une dignité éclésiastique, qui lui done quelque sorte de Juridiction sur les Cûres de la campagne. C'est ordinairement la 2de dignité dans les Églises cathédrales. Il y a de ces Églises où il y a plusieurs Archidiacres, et plusieurs où l'Archidiacre est une dignité sans Juridiction.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788