ardemment


Recherches associées à ardemment: ardent, ardeur

ardemment

[ ardamɑ̃] adv.
Avec ardeur : Désirer ardemment une médaille passionnément, vivement

ardemment

(aʀdamɑ̃)
adverbe
avec passion souhaiter ardemment qqch travailler ardemment

ARDEMMENT

(ar-da-man) adv.
Avec ardeur. Désirer ardemment.
Je l'avouerai, mon cœur ne veut rien qu'ardemment [VOLT., Zaïre, I, 2]
C'est ou d'elle ou du trône être ardemment épris, Que vouloir ou l'aimer ou régner à ce prix [CORN., Rodog. III, 5]
Et tous trois à l'envi s'empressent ardemment à qui dévorerait ce règne d'un moment [ID., Othon, I, 1]
Mais ce n'est pas assez d'entreprendre ardemment, L'honneur de l'entreprise est dans l'événement [ROTROU, Antig. III, 5]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les joenes sont fais amis legierement et prestement, et aiment ardaument ou forment [ORESME, Eth. 234]
  • XVe s.
    Et toudis regardoit le roi la gentil dame, si ardemment, qu'elle en devenoit toute honteuse et abaubie [FROISS., I, I, 165]
  • XVIe s.
    Car il estoit courroucé ardemment [MAROT, IV, 253]
    Qui plus est près, plus ardemment desire [ID., I, 358]
    Ardentement plus ne suis amoureux [ID., II, 80]
    Quand je vous aime ardantement [ID., III, 131]
    Il l'aima si affectueusement et si ardentement, que.... [AMYOT, Artax. 33]
    Depuis ce jourlà Cyrus l'aima plus ardemment que nulle autre [ID., ib. 39]
    C'est, au contraire du dire de Bias, entreprendre froidement, mais poursuivre ardemment [CHARRON, Sagesse, II, I]

ÉTYMOLOGIE

  • Ardent ; provenç. ardeninent ; espagn. ardentemiente ; ital. ardentemente. Ardemment (ardent et ment) est la forme ancienne, où ardent valait pour le masculin et le féminin ; ardentement est une forme qui n'a pas prévalu, mais dans laquelle on essaya d'accorder la nouvelle syntaxe de ces adjectifs avec le genre de ment (voy. MENT).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ARDEMMENT. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    Si tu desires si ardanment.... [ST BERN., p. 568]
    Li espous soi repunt [cache] cant l'om le quiert, par ke [afin que] l'om le queret plus ardanment quant l'om nel at troveit [, li Dialoge Gregoire lo pape, p. 321]

ardemment

ARDEMMENT. adv. Avec ardeur. Il ne se dit que figurément. Aimer ardemment. Désirer ardemment. Se porter ardemment à quelque chose. Il est ardemment épris de cette femme.

ardemment


ARDEMMENT, adv. [Ardaman, et non pas ardanman, comme le marque Richelet. Voy. Amment.] Avec ardeur. Il ne s'emploie qu'au figuré. Aimer, désirer ardemment; se porter ardemment à; être ardemment épris de. On ne doit pas dire d'un feu ardent, qu'il brûle ardemment, etc.

Synonymes et Contraires
Traductions

ardemment

vurig, begerig, hevig, heet

ardemment

σφοδρά

ardemment

[aʀdamɑ̃] advardently, fervently