ariette

ariette

n.f.
Courte mélodie de caractère léger, gracieux.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ARIETTE

(a-ri-è-t') s. f.
Terme de musique. Air léger et court qui se chante avec paroles et accompagnement. Les vaudevilles se sont nommés longtemps et se nomment encore comédies à ariettes.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. arietta, diminutif de aria, air (voy. AIR 2).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ariette

ARIETTE. n. f. T. de Musique. Air léger, d'un mouvement plus ou moins vif et marqué, qui s'adapte à des paroles. Comédie mêlée d'ariettes. Chanter une ariette.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

ariette


ARIETTE, ou ARIèTE, s. f. [3e. è moy. tout bref.] En conversation il est de 3 syll. seulement, a-riè-te; en vers il est de quatre, ari-è-te. Dans le Mercûre on reprend M. le Baron de T..... d'avoir dit:
   Crier bravo sur une ariette.
Il y a une syllabe de trop dans ce vers.
   ARIETTE, dit Trév. Petit air vif et enjoué; mais il est des ariettes tristes et dolentes. — "Air léger et détaché, à l'imitation des Italiens. Les cantates, les petits opéra sont mêlés de récitatifs et d'ariettes. Acad. Cette définition vaut mieux; car un air léger et détaché peut être triste et dolent, si le sujet le demande.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788