arpentage

arpentage

n.m.
Action d'arpenter un terrain ; mesure ainsi réalisée.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ARPENTAGE

(ar-pan-ta-j') s. m.
Mesurage des terres par arpents, et, subséquemment, par toute mesure agraire.
L'art de l'arpenteur.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Es impositions, cause principale de l'invention de l'arpenterie [O. DE SERRES, 14]
    Desquelles mesures n'est besoin de marquer plus subtilement, ni des diverses façons de proceder à l'arpentage [ID., 10]
    Arpentement public [ID., 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Arpenter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

arpentage

ARPENTAGE. n. m. Action d'arpenter. Faire l'arpentage d'une terre.

Il signifie aussi Science de mesurer les terres.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

arpentage

Arpentage, m. penacut. Est la mesure faite d'un terroir ou heritage, soit qu'elle soit reduite par escrit, ou non, Modus agri.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

arpentage

surveying

arpentage

agrimesura

arpentage

[aʀpɑ̃taʒ] nmland surveying
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005