artère

(Mot repris de artères)

artère

n.f.
1. Vaisseau qui porte le sang du cœur aux organes : Artère pulmonaire, fémorale.
2. Grande rue d'une ville : Ce boulevard est la principale artère de la ville.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ARTÈRE

(ar-tê-r') s. f.
Terme d'anatomie. Les artères sont des vaisseaux destinés à porter le sang soit du ventricule droit du cœur au poumon, soit du ventricule gauche du cœur à toutes les autres parties du corps.
La grande artère qui en voie ses branches par tout le corps [DESC., Méth. 5]
Fig. Grande voie de communication. Cette rue est une artère pour la ville. Ce fleuve est une artère pour le pays.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Il i a des vaines que li phisique apiele artaires, ce sont les vaines qui batent [ALEBRAND, f° 11]
  • XVIe s.
    L'artere venant du cœur [PARÉ, I, 9]
    L'artere est vaisseau à sang (comme la veine), mais plus spirituel, et est nommée artere, pource qu'elle contient plus largement d'esprit [ID., I, 10]
    Un aneurisme à l'artere veineuse (veine pulmonaire) [ID., V, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et ital. arteria ; du grec. Ce mot a d'abord été employé pour signifier la trachée-artère et ses ramifications ; puis il a été appliqué aux artères proprement dites ; il vient du verbe grec suspendre, et signifie ce qui est suspendu, dénomination qui convient assez à la trachée (comp. AORTE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

artère

ARTÈRE. n. f. T. d'Anatomie. Tube musculaire, élastique et contractile dans lequel le sang, projeté par les dilatations du coeur, est porté dans tous les organes. Artère pulmonaire. Il eut l'artère coupée. Battement d'artère.

Il se dit au figuré des Voies de communication et de circulation les plus fréquentées. Ces deux rues sont les principales artères de la ville.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

artere

Artere, Arteria.

L'artere du poumon, le sifflet, Thracea siue Thracia.

L'artere par laquelle nous inspirons et respirons, venant des poumons jusques à la langue, en forme d'un tuyau, Arteria aspera.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

artère


ARTèRE, s. f. ARTÉRIEL, ELLE, adj. [2e è moy. et long au 1er, é fer. et br. aux 2 dern. dont la 4e è moy. ri-èl, ri-èle.] Vaisseau du corps de l'animal, qui porte le sang du coeur vers les extrêmités, où il est repris par les veines pour être reporté au coeur. Acad. Le Dict. de Trév. dit à-peu-près la même chôse plus au long, et avec moins de netteté. Le Rich. Port. dit: vaisseau long et creux comme un tuyau, qui contient le sang. Cette définition est comune aux veines et artères: elle ne montre que le genre, et ne détermine pas l'espèce. — Artériel, qui apartient à l'artère. "Le sang artériel est plus rouge et plus subtil que le sang veinal. Acad.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

artère

Arterie, Pulsader, Schlagader, Bahnartery, thoroughfareslagader, arterie, verkeersaderעורק (ז), עוֹרֵקarterieartèriaarterieαρτηρίαarterioarteriaartéria, érarteriaarteriaartériaартерияartär, pulsåderatardamarشِرْيانtepnavaltimoarterija動脈동맥pulsåretętnicaเส้นเลือดแดงที่นำเลือดแดงออกจากหัวใจđộng mạch动脉артерия動脈 (aʀtɛʀ)
nom féminin
1. anatomie canal par lequel le sang circule dans lecorps l'artère pulmonaire
2. grande rue artère principalesecondaire
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

artère

[aʀtɛʀ] nf
(ANATOMIE)artery
(= axe) → main road
les grandes artères de Paris → the main roads of Paris
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005