asclépiade

(Mot repris de asclépiades)

ASCLÉPIADE1

(a-sklé-pi-a-d') adj. m.
Il se dit d'un vers grec ou latin formé d'un spondée, de deux choriambes et d'un ïambe. Substantivement. Un asclépiade.
S. m. Chez les Grecs, un descendant d'Esculape, livré à l'étude et à la pratique de la médecine. Hippocrate passait pour un asclépiade.

ÉTYMOLOGIE

  • Nom propre, dérivé du grec signifiant descendant d'Esculape.

ASCLÉPIADE2

(a-sklé-pi-a-d') s. f.
ou ASCLÉPIAS (a-sklé-pi-as'), s. m.Terme de botanique. Genre de plantes à graines soyeuses, auquel appartient le dompte-venin (asclepias vincetoxicum, L.) qui croît dans nos climats.

ÉTYMOLOGIE

  • Asclepias, grec, plante ainsi nommée d'Esculape, à cause des vertus qu'on lui attribuait.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

asclépiade

ASCLÉPIADE. adj. T. de Versification ancienne. Qui est composé d'un spondée, de deux choriambes et d'un ïambe. La première ode d'Horace est en vers asclépiades.

Il se prend aussi comme nom. Un asclépiade.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5