attirail

(Mot repris de attirails)

attirail

[ atiraj] n.m. [ de l'anc. fr. atirier, disposer ]
Ensemble d'objets divers, parfois encombrants, destiné à un usage bien précis ; équipement : Des attirails de pêcheur à la ligne matériel

attirail

(atiʀaj)
nom masculin
équipement fait d'objets divers et encombrants Il a emmené avec lui tout son attirail de surfeur.

ATTIRAIL

(a-ti-rall, ll mouillées) s. m.
Assortiment de choses diverses nécessaires pour certains usages. Attirail de chasse, de guerre, de toilette.
La vaisselle d'argent, les cuvettes, les brocs, Les esclaves de bouche, et, pour dire en deux mots, L'attirail de la goinfrerie [LA FONT., Fab. II, 20]
Familièrement, grande quantité de choses inutiles, bagage superflu.
Elle ôta tout l'attirail dont on se défait [HAMILT., Gramm. 4]
A quoi servent les cérémonies et tout l'attirail lugubre qu'on fait paraître à un mourant dans ses derniers moments, qu'à lui exagérer la perte qu'il va faire ? [MONTESQ., Lettr. pers. 40]
Fig.
L'attirail de vos vanités et de vos pompes mondaines [FLÉCH., I, 328]
L'on écarte tout cet attirail qui t'est étranger, pour pénétrer jusqu'à toi, qui n'es qu'un fat [LA BRUY., 2]
Vous ne pouvez aimer que d'une amour grossière, Qu'avec tout l'attirail des nœuds de la matière [MOL., F. sav. IV, 2]
Les reproches, l'aigreur, la tendresse, les menaces, et tout l'attirail d'un amant qui croit gronder avec raison, composaient cette épître [HAM., Gramm. 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Attirer, dans le sens de parer, arranger. L'ancien français avait atirance et atirement.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ATTIRAIL. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    La voile n'est pas une partie du navire, mais plutost une partie de ce qui appartient à l'equippage du navire, et qui est comme l'attiral, s'il est licite d'user de ce mot en telle chouse [H. EST., Langue franç. ital. 2e dial. p. 310, Paris, 1579]

attirail

ATTIRAIL. n. m. Ensemble de choses nécessaires pour tel ou tel usage. Attirail de guerre, de chasse. Attirail d'un peintre. Il n'a pas emporté avec lui tout l'attirail nécessaire. Fig., L'attirail de la majesté royale. L'attirail de la mort.

Il se dit, par extension et familièrement, d'un Étalage de choses dont on se fait accompagner. Il traînait un grand attirail après lui.

attirail

Attirail, c'est à dire Suyte, Comitatus.

attirail


ATTIRAIL, s. m. [Mouillez l'l finale; l'ai n'a pas le son de l'e; l'a et l'i y ont leur son ordinaire. — Ce subst. n'a pas ordinairement de pluriel; s'il en a un, c'est attirails, et non pas attiraux.] Hardes, bagage, suite. Trév. Rich. Port. Grande quantité et diversité de chôses nécessaires à certains usages. Acad. "Atirail de la chasse, d'un voyage, d'une Imprimerie, d'un ménage de campagne, d' une cuisine, etc. On voit par les exemples, que la définition de l'Acad. est la plus juste et la plus générale.

Synonymes et Contraires

attirail

nom masculin attirail
Matériel nécessaire à une activité.
arsenal, équipement, outillage -familier: barda, bataclan, bazar, fourbi, fourniment -populaire: bastringue -vieux: saint-frusquin.
Traductions

attirail

boel, spullen, gerei

attirail

apparato

attirail

[atiʀaj] nmgear (péjoratif)paraphernalia