attiser

(Mot repris de attises)

attiser

v.t. [ du lat. titio, tison ]
1. Aviver, ranimer le feu, les flammes : Attiser un feu.
2. Litt. Exciter, entretenir : Attiser la fureur de qqn aviver ; apaiser, calmer

attiser

(atize)
verbe transitif
1. feu raviver les flammes attiser le feu dans la cheminée
2.
figuré sentiment exciter les sentiments, les émotions attiser le désir de qqn Il cherche à attiser sa haine en tenant ces propos.

attiser


Participe passé: attisé
Gérondif: attisant

Indicatif présent
j'attise
tu attises
il/elle attise
nous attisons
vous attisez
ils/elles attisent
Passé simple
j'attisai
tu attisas
il/elle attisa
nous attisâmes
vous attisâtes
ils/elles attisèrent
Imparfait
j'attisais
tu attisais
il/elle attisait
nous attisions
vous attisiez
ils/elles attisaient
Futur
j'attiserai
tu attiseras
il/elle attisera
nous attiserons
vous attiserez
ils/elles attiseront
Conditionnel présent
j'attiserais
tu attiserais
il/elle attiserait
nous attiserions
vous attiseriez
ils/elles attiseraient
Subjonctif imparfait
j'attisasse
tu attisasses
il/elle attisât
nous attisassions
vous attisassiez
ils/elles attisassent
Subjonctif présent
j'attise
tu attises
il/elle attise
nous attisions
vous attisiez
ils/elles attisent
Impératif
attise (tu)
attisons (nous)
attisez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais attisé
tu avais attisé
il/elle avait attisé
nous avions attisé
vous aviez attisé
ils/elles avaient attisé
Futur antérieur
j'aurai attisé
tu auras attisé
il/elle aura attisé
nous aurons attisé
vous aurez attisé
ils/elles auront attisé
Passé composé
j'ai attisé
tu as attisé
il/elle a attisé
nous avons attisé
vous avez attisé
ils/elles ont attisé
Conditionnel passé
j'aurais attisé
tu aurais attisé
il/elle aurait attisé
nous aurions attisé
vous auriez attisé
ils/elles auraient attisé
Passé antérieur
j'eus attisé
tu eus attisé
il/elle eut attisé
nous eûmes attisé
vous eûtes attisé
ils/elles eurent attisé
Subjonctif passé
j'aie attisé
tu aies attisé
il/elle ait attisé
nous ayons attisé
vous ayez attisé
ils/elles aient attisé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse attisé
tu eusses attisé
il/elle eût attisé
nous eussions attisé
vous eussiez attisé
ils/elles eussent attisé

ATTISER

(a-ti-zé) v. a.
Approcher les tisons les uns des autres pour les faire brûler. Attiser le feu.
Fig.
Loin d'oser.... Approuver la fureur de votre emportement, Loin que par mes discours je l'attise moi-même [RAC., Iphig. III, 6]
Nous attisons le feu dévorant de la convoitise [BOSSUET, Nécess. 2]
Quand on se brûle au feu que soi-même on attise, Ce n'est pas accident, mais c'est une sottise [RÉGNIER, Sat. XI]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Adès amours me semont et atise De lui [la] aimer [, Couci, X]
    Aiez de moi merci, par vo franchise ; La vostre amour me destraint et atise [AUDEFR LE BAST., Romancero, p. 8]
    D'ire et de mautalent [il] esprent tous [tout entier] et atise [, Sax. XXIII]
  • XIIIe s.
    L'uns atise le feu, et li autres le vente [, Berte, XCVI]
    Qui une aiguille de fer boute Si que ele pert [paraît] presque toute En un poi de liege, et l'atise à la pierre d'aïmant bise.... [, Lais inédits, p. 111]
    Demore [retard] les amans atise [, la Rose, 13865]
    C'est amor qui soufle et atise La brese qu'el t'a ou cuer mise [, ib. 6423]
  • XIVe s.
    Pour ce, beau filz, veulx raesonner, Pour enseignement te donner, Affin que mielx soyes avisé, Se en tel fait es atisé [, Liv. du bon Jeh. 2534]
  • XVe s.
    Prince, se maulx fortune atise, Sagement s'y fault gouverner [CH. D'ORL., Bal. 85]
  • XVIe s.
    Le prince de Galles, fils d'Edouard, roy d'Angleterre, attisa le feu de son mieux pour fortifier son party [, Mém. s. du G. ch. 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, atisier ; provenç. atizar, atuzar, atusar ; espagn. atizar ; portug. atiçar ; ital. attizare ; bas-lat. atticinari, de ad, à, et titio, tison (voy. TISON).

attiser

ATTISER. v. tr. Ranimer le feu en approchant les tisons l'un de l'autre pour les faire mieux brûler.

Fig., Attiser le feu signifie aussi Aigrir des esprits déjà irrités les uns contre les autres. On dit aussi Attiser les haines, la discorde.

attiser

Attiser le feu, et le souffler, Ignem adiuuare, Semble qu'il vienne de Ad et Titio, titionis, qui signifie Tison, Approcher les tisons l'un de l'autre, Attiser, Admouere titiones.

attiser


ATTISER, ou ATISER, v. a. [Atizé, 2e br. elle est longue devant l'e muet; il atîse, il atîsera; etc.] Il ne se dit qu'avec le mot feu, au propre et au figuré. Au propre, raprocher les tisons pour les faire mieux brûler; au figuré, aigrir les esprits déjà irrités. "C'est cet ambitieux qui a atisé le feu de la guerre civile. "Je suis bien éloigné d'atiser moi-même par mes discours la fureur de votre emportement. Rac.

Traductions

attiser

fan

attiser

[atize] vt [+ feu] → to poke (fig) → to fan the flame of, to stir up