attrapoire

ATTRAPOIRE

(a-tra-poi-r') s. f.
Piége pour attraper des animaux.
Fig. et familièrement, fourberie. Les attrapoires que les filous dressent à de pauvres dupes.

ÉTYMOLOGIE

  • Attraper.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

attrapoire

ATTRAPOIRE. s. f. Piége, machine pour attraper des animaux.

Il se dit, figurément et familièrement, Des tours de finesse dont on se sert pour surprendre, pour tromper quelqu'un. Les filous ont cent sortes d'attrapoires. La plaisante attrapoire! Ce mot vieillit dans les deux sens.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

attrapoire


ATTRAPOIRE, ou *ATTRAPATOIRE, s. f. Il n'y a que le 1er qui soit bon. [Atra-poâ-re, 3e lon.] Au propre, Piège pour atraper des animaux. Au figuré, tour de finesse pour atraper, surprendre, tromper. Les filous ont cent sortes d'atrapoires. Il n'est que du style familier.
   ATRAPE et ATRAPOIRE ont à-peu près le même sens, mais ils n'ont pas le même emploi. On dit, faire une atrape, c'est une atrape; on ne dit pas, c'est une atrapoire, faire une atrapoire. On dit au contraire, défiez-vous des atrapoires, soyez en garde contre les atrapoires des filous. Atrapes ne vaudrait rien dans cette ocasion. Il semble qu'atrape a le sens passif, et a plus de raport à celui qui est atrapé, et qu' atrapoire, a le sens actif, et qu'il est plus relatif à celui qui atrape.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788