aubin

AUBIN

(ô-bin) s. m.
Terme de manége. Allure défectueuse du cheval, qui résulte de l'âge ou de la fatigue, et dans laquelle, galopant encore du devant, il ne peut que trotter du train de derrière. Anciennement, le cheval lui-même.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La duchesse d'Autriche chevauchoit un hobin ardant ; il la fit cheoir [COMM., VI, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. ubino, espèce de cheval ; de l'anglais hobby. Ce mot, mieux écrit jadis hobin, signifiait un cheval ayant une allure particulière.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

aubin

AUBIN. n. m. T. de Manège. Allure dans laquelle un cheval galope de devant et trotte du train de derrière, ou inversement.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

aubin

Aubin, Alii Aubun.

L'aubin d'un oeuf, Album oui, Candidum oui, Albumen.

aubin

AUBIN, nom propre d'homme, Albinus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

aubin


AUBIN, s. m. [O-bein, 1er dout.] Suivant Richelet, le blanc de l'oeuf. Suivant l'Acad. Alûre d'un cheval entre l'amble et le galop. Trév. et le Rich. Port. mettent les deux sens.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788