avarement

AVAREMENT

(a-va-re-man) adv.
D'une manière avare.
Il est juste qu'il ne dispense pas ses grâces avarement [BALZ., Avis écrit.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Comme un don avarement offert [DU BELLAY, III, 70, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Avare, et le suffixe ment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

avarement

AVAREMENT. adv. D'une manière avare. Il dispense ses grâces avarement.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

avarement

Avarement, ou Avaritieusement, Auare, Auariter.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

avarement

avarement

avarement

avarè, parcè, restrictè

avarement

avaramente