aviver

(Mot repris de avive)

aviver

v.t. [ du lat. vivus, ardent ]
1. Donner de l'éclat, de la vivacité à : Le vent avive le teint colorer
2. Rendre plus vif ; augmenter : Aviver le chagrin de qqn ranimer, réveiller ; apaiser, calmer

aviver

(avive)
verbe transitif
1. rendre plus vif aviver un feu aviver des couleurs en utilisant un vernis
2. figuré rendre plus intense aviver une peine

aviver


Participe passé: avivé
Gérondif: avivant

Indicatif présent
j'avive
tu avives
il/elle avive
nous avivons
vous avivez
ils/elles avivent
Passé simple
j'avivai
tu avivas
il/elle aviva
nous avivâmes
vous avivâtes
ils/elles avivèrent
Imparfait
j'avivais
tu avivais
il/elle avivait
nous avivions
vous aviviez
ils/elles avivaient
Futur
j'aviverai
tu aviveras
il/elle avivera
nous aviverons
vous aviverez
ils/elles aviveront
Conditionnel présent
j'aviverais
tu aviverais
il/elle aviverait
nous aviverions
vous aviveriez
ils/elles aviveraient
Subjonctif imparfait
j'avivasse
tu avivasses
il/elle avivât
nous avivassions
vous avivassiez
ils/elles avivassent
Subjonctif présent
j'avive
tu avives
il/elle avive
nous avivions
vous aviviez
ils/elles avivent
Impératif
avive (tu)
avivons (nous)
avivez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais avivé
tu avais avivé
il/elle avait avivé
nous avions avivé
vous aviez avivé
ils/elles avaient avivé
Futur antérieur
j'aurai avivé
tu auras avivé
il/elle aura avivé
nous aurons avivé
vous aurez avivé
ils/elles auront avivé
Passé composé
j'ai avivé
tu as avivé
il/elle a avivé
nous avons avivé
vous avez avivé
ils/elles ont avivé
Conditionnel passé
j'aurais avivé
tu aurais avivé
il/elle aurait avivé
nous aurions avivé
vous auriez avivé
ils/elles auraient avivé
Passé antérieur
j'eus avivé
tu eus avivé
il/elle eut avivé
nous eûmes avivé
vous eûtes avivé
ils/elles eurent avivé
Subjonctif passé
j'aie avivé
tu aies avivé
il/elle ait avivé
nous ayons avivé
vous ayez avivé
ils/elles aient avivé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse avivé
tu eusses avivé
il/elle eût avivé
nous eussions avivé
vous eussiez avivé
ils/elles eussent avivé

AVIVER

(a-vi-vé) v. a.
Rendre vif, donner de la vivacité. Aviver un tableau, une couleur, une statue. Le vent avive le feu. Fig.
La marche a quelque chose qui avive mes idées [J. J. ROUSS., Conf. IV]
Terme d'arts. Aviver une figure de bronze, la nettoyer, pour la rendre plus propre à la dorure. Aviver l'or, l'étendre, après qu'il a été amalgamé avec le vif-argent.
Couper le bois à vive arête.
Blanchir avec de l'étain la surface du plomb que l'on veut souder.
S'aviver, v. réfl. Devenir vif. Une couleur qui s'avive. Sa douleur s'aviva.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et saches que du regarder Feras ton cuer frire et larder, Et tout adès en regardant Aviveras le feu ardant [, la Rose, 2356]
    Et douter ne se doivent des prelas qui or vivent, S'en meurs ou en science autrement ne s'avivent [J. DE MEUNG, Test. 688]
    Vinrent de bon poivre avivé Et jelines et cos sauvaiges [, Fabliaux, édit. BARBAZ. t. IV, p. 88]
    Voiez la malice du monde, Comment tousjours croist et avive [, Bestiaire dans DU CANGE, avivare]
  • XIVe s.
    Car mes voloirs à ce s'avive, Ne dou faire ne seray jà lassez, Tant qu'en ce mond vous plaira que je vive [MACHAULT, p. 4]
    Quant il ha servi longuement Et obeï desiramment, Jà soit ce qu'en bonespoir vive, Adès desirs en lui s'avive [ID., p. 29]
  • XVe s.
    L'amoureux lien, lequel n'empesche mie un à poursuivir le noble exercice des armes, ainçois est ce qui plus fait es jeunes cœurs aviver et croistre le desir de l'honnorable poursuite chevalereuse [, Bouciq. I, ch. 7]
  • XVIe s.
    ....Puis eslargie [la flamme] aviva sa pasture Des pins gommeux qui sont secs de nature [RONS., 642]

ÉTYMOLOGIE

  • À et vif ; provenç. avivar, avidar ; espagn. avivar ; ital. avivare.

aviver

AVIVER. v. tr. Rendre plus vif. Aviver le feu. Un peu de rouge avive le teint. Fig., La réflexion avive la douleur. Le temps aviva ses regrets. Sa douleur s'avivait à chaque mouvement qu'il faisait.

En termes de Beaux-Arts, il signifie Donner de la vivacité, de l'éclat, rendre une matière plus fraîche et plus nette. Aviver un tableau en le nettoyant. Aviver une couleur. On avive une statue de bronze en la grattant légèrement pour la dorer. On avive une poutre en la taillant à vive arête. Aviver une taille, Lui donner plus de brillant.

aviver


AVIVER, v. a. Rendre plus vif. Chez les Charpentiers, couper le bois à vive arête. Chez les Sculpteurs, nétoyer, grater quelque figure de métal. — M. Roucher l'emploie au figuré avec le pron. pers.
   Tout germe devant lui; tout meut et tout s'avive.
C'est-à-dire, tout prend de la vie. C'est un néologisme. Mais est-ce une heureûse hardiesse? Le temps nous l'aprendra.

Traductions

aviver

pliakrigi

aviver

toespitsen, verscherpen

aviver

ravvivare

aviver

[avive] vt
[+ douleur, chagrin] → to intensify; [+ intérêt, désir] → to sharpen; [+ colère, querelle] → to stir up
[+ couleur] → to brighten up