béguin

(Mot repris de béguins)

béguin

n.m.
1. Fam. Penchant amoureux passager ; personne qui en est l'objet : Avoir le béguin pour qqn être entiché de qqn amoureux, flirt
2. Coiffe à capuchon portée par les béguines.
3. Anc. Bonnet de bébé noué sous le menton.

béguin

(begɛ̃)
nom masculin
amour passager pour qqn avoir le béguin pour qqn

BÉGUIN

(bé-ghin) s. m.
Sorte de coiffe, qui s'attache sous le menton.
Sans collet, sans béguin et sans autre affiquet [RÉGNIER, Sat. X]
Coiffe de béguine.
L'un [des frères de Chamillart] était évêque de Dôle, qu'il fit évêque de Senlis et à qui il ne manquait qu'un béguin et des manches pendantes [SAINT-SIMON, 70, 150]
Fig. et populairement. Je lui ai bien lavé son béguin, je l'ai bien grondé.
Petit bonnet à trois pièces en toile ou en laine qu'on met aux enfants sous leur bonnet.
Préparait tout, lui faisait des béguins [LA FONT., Herm.]
Tout l'été nous avons fait des béguins [SÉV., 5]
Nom d'hérétiques (voy. BÉGUARD).

ÉTYMOLOGIE

  • Béguine, dont la coiffure fut nommée béguin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BÉGUIN. Ajoutez : - HIST. XIVe s.
    XXII aulnes de plus fine toille de Reins.... pour faire huit chemises, huit beguins et pleurouers pour ladicte dame [la reine] [, Nouv. Rec. de comptes de l'argenterie des rois, par Douët-d'Arcq, p. 155 (1387)]
  • XVIe s.
    Ceulx icy [les Perses] portent leurs testes tousjours couvertes de beguins et puis de turbans [MONT., I, 260]

béguin

BÉGUIN. n. m. Espèce de coiffe pour les enfants et, par extension, Toute coiffe qui s'attache sous le menton avec une petite bride.

Fig. et pop., Avoir un béguin pour quelqu'un, Avoir pour lui une affection soudaine, en être coiffé.

beguin

Beguin, Vitta puerilis.

béguin


BÉGUIN, s. m. [Bé-ghein: 1re é fer. 2 brèves.] Coîfe de linge pour les enfants, qui s'atache sous le menton avec une petite bride.

Synonymes et Contraires

béguin

nom masculin béguin
1.  Familier. Personne aimée.
amoureux, chéri -familier: flirt.
2.  Familier. Amour passager.
Traductions

béguin

cotta, scuffia