bûché

bûche

BÛCHE. n. f. Morceau de gros bois de chauffage. Bûche de hêtre. Bûche de chêne.

Bûche de Noël, Bûche que l'on met au feu la veille de Noël.

Figurément et familièrement, il se dit d'une Personne stupide, lourde, indolente.

Fam., Cet homme ne se remue non plus qu'une bûche, Il n'a aucune activité.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

buche

Une Buche, de bois, Lignum, voyez Bois.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

bûche


BûCHE, s. f. BUCHER, s. m. [1re lon. au 1er, br. au 2d; 2e e muet au 1er, é fer. au 2d, où l'r ne se prononce pas. L'Acad. met l'acc. au 2d, comme au 1er, quoique la syll. soit brève: C'est une inattention.]
   BûCHE, est une pièce de gros bois pour le chaufage. Voy. BRANCHE. On dit d'un méchant feu, qu'il n'y a que deux bûches qui se baisent. Dans le st. fig. fam., on apèle grosse bûche, un homme stupide: et d'un homme lent et pesant, on dit: "Il ne se remue non plus qu'une bûche. — Bucher; 1°. Lieu où l'on serre le bois; 2°. Grand amas de bois, sur lequel les anciens mettaient les corps morts pour les brûler.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788