bachique

bachique

[ baʃik] adj.
1. Relatif à Bacchus, à son culte : Fête bachique.
2. Litt. Qui évoque une bacchanale ; qui célèbre le vin, l'ivresse : Poème bachique.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BACHIQUE

(ba-chi-k') adj.
Qui appartient, qui a rapport à Bacchus, le dieu du vin. Fête bachique.
Il condamna la musique bachique [FÉN., Tél. XI]
La liqueur bachique, le vin. Chanson bachique, chanson à boire.
[Un des conviés] Lamentant tristement une chanson bachique [BOILEAU, Sat. III]
Je ne tiens qu'au refrain bachique Par le tournebroche annoncé [BÉRANG., Tournebr.]
Terme de peinture. Genre, scène bachique, se dit des tableaux qui représentent des scènes de buveurs.

REMARQUE

  • On ne voit pas pourquoi l'Académie ne veut qu'un c à bachique, tandis qu'il y en a deux à bacchanal, bacchanale, bacchante.

ÉTYMOLOGIE

  • Bacchus.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bachique

BACHIQUE. adj. des deux genres. Qui a rapport à Bacchus. Fête bachique.

Par extension, Chanson bachique, Chanson de table, où l'on fait l'éloge du vin. Refrain bachique.

En termes de Peinture, Genre bachique, Tableaux qui représentent des scènes de buveurs et d'ivrognes. Ces scènes mêmes s'appellent Scènes bachiques. La plupart des tableaux de l'École flamande représentent des scènes bachiques.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bachique


BACHIQUE, adj. Qui apartient à Bacchus. L'Acad. dit, fête bachique, liqueur bachique (le vin), chanson bachique. C'est son usage le plus commun. — M. Brossette dit que c'est l'ancien langage, et qu'on dit, air à boire. M. de Saint-Marc, aûtre commentateur de Boileau, prétend au contraire qu'on dit encôre fort bien, chanson bachique, air bachique. et même ode bachique.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

bachique

bacchantisch