bagatelle

(Mot repris de bagatelles)

bagatelle

n.f. [ it. bagatella, tour de bateleur ]
1. Chose sans importance ; objet de peu de valeur : Ce sont des bagatelles que j'ai trouvées aux puces babiole broutille, vétille
2. Petite somme ou, par ironie, somme importante : Je l'ai eu pour une bagatelle. Ça lui a coûté la bagatelle de 10 000 euros.
La bagatelle,
Fam. l'amour physique.

bagatelle

(bagatɛl)
nom féminin
1. chose futile Je ne m'occupe pas de ce genre de bagatelles.
2. aimer faire l'amour

BAGATELLE

(ba-ga-tè-l') s. f.
Objet de peu de prix ou inutile. Je lui redevais une bagatelle. Mille francs, une bagatelle pour un homme aussi riche.
Il ne lui manque aucune de ces curieuses bagatelles que l'on porte sur soi, autant pour la vanité que pour l'usage [LA BRUY., 2]
Tu n'as pas eu le courage de donner la moindre bagatelle à ta maîtresse [HAMILT., Gramm. 11]
Chose frivole, sans importance. Il se fâcha pour une bagatelle. Dire des bagatelles. S'amuser à des bagatelles.
À quelles bagatelles ai-je perdu tout mon temps ! Ce qu'elle vous veut dire est une bagatelle [CORN., Agés. II, 7]
Voilà le fait ! c'est une bagatelle [REGNARD, Fol. amour. Prologue.]
Vous lirez cela quand vous n'aurez rien à faire du tout, quand votre âme aura besoin de bagatelles ; car point de plaisir sans besoin [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 13 oct. 1759]
Absolument, la bagatelle, les frivolités agréables qui occupent le monde.
Jusque-là qu'en votre entretien La bagatelle a part ; le monde n'en croit rien [LA FONT., Fab. X, 1]
Ce n'est pas que souvent on ne connaisse la bagatelle et le néant de tout cela [le monde et ses engagements] [BOURD., Pensées, t. I, p. 224]
Il ne faudrait que quelque réflexion ; mais l'enchantement de la bagatelle dissipe tellement nos pensées que nous oublions sans cesse le seul bien digne de notre souvenir [ID., ib. t. I, p. 37]
Un homme qui n'a de l'esprit que dans une certaine médiocrité, est sérieux et tout d'une pièce ; il ne rit point, il ne badine jamais ; il ne tire aucun fruit de la bagatelle [LA BRUY., 11]
Je suis fort aise que ce petit traité me présente l'occasion d'obliger les femmes à mépriser la bagatelle pour s'attacher aux choses les plus belles et les plus utiles [MARG., BUFFET, Observ. p. 174]
S'amuser à la bagatelle, s'occuper de choses futiles et sans intérêt.
C'est une politique sûre de laisser le peuple savourer la bagatelle [LA BRUY., 10]
Elliptiquement, et comme expression de dédain. Bagatelle que tout cela.
Composition légère. Lisez cette bagatelle ; elle est d'un homme d'esprit.
Amourette, galanterie. On ne peut rien faire de ce jeune homme ; il n'aime que la bagatelle.
Je ne croirai jamais qu'elles s'offensent de ce qu'on quitte un peu la bagatelle [HAMILT., Gramm. 4]
Maman dirait : craignez les bagatelles ! Le diable est fin, tremblez, Suzon [BÉRANG., Cartes.]
Ne pas s'amuser à la bagatelle, pousser les choses plus loin que la simple galanterie.
Pour moi, madame, je ne m'amuse point à la bagatelle [BARON, Fausse prude, II, 4]
Les choses étaient entre elle et le duc à ne plus s'amuser à la bagatelle [HAMILT., Gramm. 8]

PROVERBE

    Ce sont les bagatelles de la porte, se dit de choses sans importance et auxquelles il ne faut pas s'arrêter.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. bagatella, tour de bateleur, bagatelle ; espagn. bagatela ; bas-latin bagattire, dire ou faire des bagatelles. Diez suppose qu'il vient, par quelque diminutif, du bas-lat. baga, bagues, bagage, de sorte que bagatelle signifierait une petite chose qu'on possède.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BAGATELLE. - ÉTYM. Ajoutez : Comme l'origine de bagatelle est controversée, nous consignons ici un passage où ce mot est employé avec un sens particulier :
    Qui credit has dispositiones [hernias] curari per limaturam calibis interius et magnete exterius apposito cum sua bagatella [BARTHOLOMAEUS DE MONTAGNANA, Consilia]
    Le sens n'est pas très assuré ; pourtant il paraît être : avec son anneau, sa bague. Barthelemy de Montagnana est un chirurgien italien du XVe siècle.

bagatelle

BAGATELLE. n. f. Chose de peu de prix et peu nécessaire. Il dépense tout son argent en bagatelles. Il m'a fait présent de quelques bagatelles.

Il signifie, au figuré, et plus ordinairement, Chose frivole et de peu d'importance. Il ne s'amuse qu'à des bagatelles. Il ne dit, il ne conte que des bagatelles. La moindre bagatelle suffit pour le divertir.

S'amuser à la bagatelle, S'occuper de toute autre chose que de ses devoirs.

Fam., Aimer la bagatelle, ne songer qu'à la bagatelle, N'être occupé que d'amourettes.

Il se dit, par extension, des Choses qui n'ont pas toute l'importance, toute la gravité qu'on leur suppose. Vous voilà bien embarrassé pour une bagatelle. Ils se sont brouillés pour une bagatelle. Ma blessure n'est qu'une bagatelle en comparaison de celle qu'il a reçue.

Les bagatelles de la porte se dit de la Parade qui se fait à la porte des spectacles forains pour engager le public à entrer. Fig., S'amuser aux bagatelles de la porte, S'amuser, s'attarder à des choses accessoires au lieu de faire les principales.

Il s'emploie absolument, et par forme d'exclamation, pour exprimer le Doute, l'incertitude, ou pour marquer le Peu de cas que l'on fait d'une menace. Il prétend qu'il me fera un procès : bagatelle! Il me maltraitera, dites-vous : bagatelle!

bagatelle


BAGATELLE ou BAGATèLE, s. f. [3e è moy. 4e e muet, tout bref.] Chôse de peu de prix et peu nécessaire. "Dans cette boutique, dans ce cabinet, il n'y a que des bagatelles. = Figurément, chôse frivole et de peu d'importance; s'amuser à des bagatelles: "Il ne dit, il ne conte que des bagatelles. "Ce n'est qu'une bagatelle; cela ne vaut pas la peine. Cela se dit au propre et au figuré.
   S'amuser à la bagatelle, s'ocuper de toute autre chôse que de ses devoirs.
   BAGATELLE! Interj. Point du tout; je ne le crois, ou ne le crains pas! — Il vous fera de la peine. Bagatelle!

Synonymes et Contraires

bagatelle

nom féminin bagatelle
1.  Occupation futile.
2.  Chose sans gravité.
babiole, bêtise, broutille, enfantillage, misère, niaiserie, plaisanterie, rien, vétille -familier: bricole, faribole, fichaise, gaudriole -littéraire: brimborion, hochet, poussière -populaire: foutaise.
Traductions

bagatelle

Bagatelle, Kleinigkeit, Lappalie, Amor, Liebe, Nichtigkeit, sexuelle Liebe

bagatelle

kleinigheid, bagatel, beuzelarij, futiliteit, sex, wissewasje, seks, seksuelehartstocht, verliefdheid, luttel bedrag, nummertje [geslachtsgemeenschap], sexuele hartstocht

bagatelle

התעלסות (נ), זוטא (נ), טפלה (נ), מזמוזים (ז״ר), נקלה (נ), קש וגבבה (ז), שהי פהי, הִתְעַלְּסוּת, זוּטָא, טְפֵלָה, נְקַלָּה

bagatelle

bagatel, bakatel, seks

bagatelle

bagatella

bagatelle

bagatel

bagatelle

sex

bagatelle

σέξ, φύλο

bagatelle

amoro, bagatelo, seksumo

bagatelle

bagatela, friolera

bagatelle

pisiasi

bagatelle

bagatell, semmiség, szex

bagatelle

kynlif

bagatelle

inezia, bazzecola

bagatelle

aetaluta, amor

bagatelle

sex

bagatelle

sex

bagatelle

[bagatɛl] nftrifle (= somme d'argent) → paltry sum (= affaire) → trifling matter (ironique)
pour la bagatelle de deux millions d'euros → for the paltry sum of 2 million euros, for a mere 2 million euros