baissière

(Mot repris de baissières)

BAISSIÈRE

(bè-siê-r') s. f.
Le reste du vin dans une pièce en perce, quand il approche de la lie.
Terme d'agriculture. Enfoncement qui, dans une terre labourée, retient l'eau de la pluie.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    C'est trop encherir la bassiere Du tonneau qui est deffoncé [COQUILLART, Droits nouveaux.]
  • XVIe s.
    Et beurent si net que il n'y demoura rien, exceptez quelques meschantes baissieres pour le vinaigre [RAB., Pant. II, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Baisser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

baissière

BAISSIÈRE. n. f. Reste du vin dans un tonneau quand il approche de la lie.

Il se dit aussi de la Partie basse d'un champ où l'eau de pluie séjourne.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

baissière


BAISSIèRE, s. f. [Bè-ciè-re, 2de lon. è moy.] Le reste du vin, quand il aproche de la lie. Trév. met aussi bessière; mais l' analogie demande que ce mot s'écrive par un ai, venant de baisser.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788