baladinage

BALADINAGE

(ba-la-di-na-j') s. m.
Plaisanterie bouffonne et de mauvais goût.
Sottise.
C'est un baladinage que deux tomes de lettres dans lesquelles il n'y en a pas une seule d'instructive [VOLT., S. de L. XIV, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Baladin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BALADINAGE. Ajoutez :
    Baladinages, nom donné autrefois aux danses par haut, dans lesquelles on sautait plus ou moins, par opposition aux danses par bas ou danses nobles, comme le menuet, la courante, où le danseur ne quittait pas le parquet.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

baladinage

BALADINAGE. n. m. Plaisanterie bouffonne et de mauvais goût.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5