ballotte

BALLOTTE1

(ba-lo-t') s. f.
Petite balle servant à donner des suffrages. Vieux. Boule est maintenant le mot usité.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il ne dit pas simplement, que c'est par sa vertu que les lots ou les ballottes soient jettées au vaisseau [CALV., Instit. 139]
    Le peuple n'eut pas le cœur de prendre seulement les balotes [boules pour voter] en main [MONT., I, 3]
    Il prit à deux mains une fort grosse pierre, et la jetta devant les pieds de Pausanias, disant : Et voilà la balotte que je donne, moy, pour conclure à la bataille [AMYOT, Arist. 39]
    Une balotte de plomb tirée par une harquebuse [PARÉ, VIII, 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de balle 1

BALLOTTE2

s. f.
Terme de botanique. Fausse orthographe pour ballote.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ballotte

BALLOTTE. n. f. Petite balle dont on se servait pour donner des suffrages ou pour tirer au sort. Toutes les ballottes ont été en faveur d'un tel. Il a vieilli; on dit maintenant BOULE.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

ballotte

balota