balsamique

balsamique

[ balzamik] adj. [ du lat. balsamum, baume ]
Qui a les propriétés, l'odeur d'un baume : D'agréables senteurs balsamiques.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

balsamique

(balzamik)
adjectif
qui a l'odeur d'une résine un encens au parfum balsamique du vinaigre balsamique
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

BALSAMIQUE

(bal-za-mi-k') adj.
Qui tient de la nature du baume. Odeur, vertu balsamique.
Quand la terre, exhalant sa vertu balsamique [LAMART., Harm. II, 8]
Embaumé, parfumé.
Rouvrant les yeux à la lumière, respirant l'air balsamique du printemps [DIDER., Sur les saisons.]
Nul ombrage fertile N'y donne au rossignol un balsamique asile [A. CHÉN., 34]
Et des jeunes rosiers le balsamique ombrage [ID., Élég. 10]
Fig.
Certaine quiétude et douce et balsamique [REGNARD, Légat. IV, 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Balsamum, baume (voy. BAUME 1).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

balsamique

BALSAMIQUE. adj. des deux genres. Qui a une propriété, une vertu, une qualité analogue à celle du baume. Cette plante a une odeur balsamique, une vertu balsamique.

Il se dit particulièrement, en termes de Médecine, des Médicaments qui tiennent de la nature des baumes ou qui sont eux-mêmes des baumes. Dans cette acception, on l'emploie aussi comme nom masculin. Employer des balsamiques.

Air balsamique, Air chargé des parfums qui s'exhalent des plantes.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5