bardot

(Mot repris de bardots)

bardot

ou

bardeau

n.m. [ it. bardotto, bête qui porte le bât ]
Hybride produit par l'accouplement d'un cheval et d'une ânesse.

BARDOT

(bar-do ; le t ne se lie pas) s. m.
Petit mulet produit de l'accouplement du cheval et de l'ânesse.
Tous les adieux faits, mon bardot chargé [SÉV., 159]
Quinze chevaux normands, sous poil gris, et trois bardots d'Auvergne [LESAGE, Turc. IV, 8]
Petit mulet qui marche ordinairement en tête et porte le muletier.
Fig. et familièrement, homme sur qui les autres se déchargent d'une partie de leur tâche ; celui qui sert de sujet habituel aux plaisanteries. C'est le bardot de la compagnie.
L'âne est le jouet, le plastron, le bardot des rustres qui le conduisent le bâton à la main [BUFF., Àne.]
Terme de typographie. Papier de rebut.

REMARQUE

  • On trouve souvent l'orthographe bardeau ; mais elle est fautive, comme le prouve l'italien bardotto.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il a fallu que j'aye faict ceste digression ; il fault qu'elle passe par bardot [bête de somme en surnombre] sans payer peage [BRANT., Charles-Quint.]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, bardaud, âne ; ital. bardotto ; de barde dans le sens de selle (voy. BARDE 1).

bardot

BARDOT. n. m. Petit mulet produit par l'accouplement d'un cheval et d'une ânesse.

Il se dit spécialement du Mulet qui marche ordinairement à la tête des autres mulets et qui porte le muletier avec ses provisions et ses ustensiles.

Il se dit, figurément et familièrement, d'un Homme sur qui les autres se déchargent de leur tâche ou qu'ils prennent pour sujet de leurs plaisanteries. Ce domestique fait l'ouvrage de tous ses camarades, c'est le bardot de la maison. C'est le bardot de la compagnie. Il est peu usité.

bardot


BARDOT, s. m. [Le t ne se prononce pas.] Petit mulet. — Figurément, celui sur lequel les autres se déchargent de l'ouvrage. "Il est le bardot de la Compagnie, du Monastère. = L'Auteur du Tart. Espist. met bardeau en ce sens; c'est une méprise. "Il (M. de C...) consentira à être le bardeau (bardot) de toute cette afaire; c. à. d. à se charger de toute l'iniquité. — Bardeau, est un petit ais dont on se sert pour couvrir les maisons.

Traductions

bardot

hinny

bardot

muilezel

bardot

azenĉevalo

bardot

burdégano, hin, mula

bardot

burdo

bardot

mulåsna