bariolage

bariolage

n.m.
Aspect bariolé : Le bariolage d'un tapis bigarrure
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BARIOLAGE

(ba-ri-o-la-j') s. m.
Assemblage de diverses couleurs. Le bariolage des plumes de cet oiseau.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Mais faictes comme font gens saiges, Pour veoir aultres bariolaiges, Au fray des dragons et serpens, En hayneuses amours grouppans [, Traité d'alchim. 111]

ÉTYMOLOGIE

  • Barioler ; génev. baricolage.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bariolage

BARIOLAGE. n. m. Action de barioler ou Résultat de cette action. Voilà un étrange bariolage. Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bariolage


BARIOLAGE, s. m. BARIOLER, v. act. Ils expriment l'action de peindre de diverses couleurs, mises sans règle. "Quel ridicule bariolage! Qui a bariolé cette cheminée? — Le verbe s'emploie sur-tout au participe. Habit bariolé, fait de diverses étofes, de diverses couleurs mal assorties.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

bariolage

nom masculin bariolage
Assemblage de couleurs.
bigarrure, chamarrure.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

bariolage

התגוונות (נ)

bariolage

screziatura