baudir

(Mot repris de baudissons)

BAUDIR

(bô-dir) v. a.
Terme de fauconnerie. Baudir un faucon, l'encourager au combat contre un héron.

ÉTYMOLOGIE

  • L'ancien adjectif baud, hardi (voy. BAUD).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BAUDIR. Ajoutez :
    V. n. Faire le galant, le joli (terme vieilli).
    Et quoiqu'il fût [le chevalier de Gramont] moins honteux auprès des dames, il n'était pourtant pas plus pressant ; au contraire, pourvu qu'il pût baudir, faire dire dans le monde qu'il était amoureux.... il ne se mettait guère en peine de la conclusion [BUSSY-RABUTIN, Hist. am. p. 47, édit. Amsterdam, 1671]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

baudir

BAUDIR. v. tr. T. de Chasse. Exciter du cor et de la voix.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

baudir

Baudir, ou Esbaudir, c'est resjouïr, Exhilarare, Baudir ou rebaudir les chiens courans: leur donner allegresse et courage parlant à eux ou sonnant les mots propres à cela. Baudir un faucon, le resjouyr et encharner à prendre un heron ou autre oyseau de combat.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606