béatitude

(Mot repris de beatitude)

béatitude

n.f.
1. Bonheur parfait : La contemplation du feu dans la cheminée le plonge dans une profonde béatitude ravissement ; malheur, tristesse
2. Dans la religion chrétienne, félicité des élus au ciel.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BÉATITUDE

(bé-a-ti-tu-d') s. f.
Félicité parfaite et principalement celle des élus. La béatitude céleste.
Des péchés véniels qui offensent Dieu à la vérité, mais ne l'irritent pas au point de nous priver de la béatitude [MONTESQ., Lett. pers. 57]
En général, bonheur.
Votre raison et votre volonté, votre connaissance et votre béatitude. - Voilà un point vidé ; mais votre béatitude ! [PASC., dans COUSIN]
J'ai trouvé, aussi bien qu'Aristote, que la béatitude n'était pas dans le jeu, et de fait je ne joue plus [VOIT., Lett. 193]
En langage mystique, on donne par excellence le nom des huit béatitudes à huit perfections de vertu que Jésus-Christ a relevées par ses éloges, en nommant heureux ceux qui les possèdent.
Titre d'honneur qui s'est donné aux ecclésiastiques. Votre Béatitude.
Le clergé demandait la protection de Sa Béatitude [du pape] auprès du gouverneur [VOLT., Mœurs, 12]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Desirant de laissier les choses basses et tendre aux haultes beatitudes [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, ch. 14]
  • XVIe s.
    Celluy qui donne aux bons beatitude Le veult ainsi par sa grand rectitude [J. MAROT, V, 234]
    La beatitude et le souverain bien de l'homme ne gist point en quantité d'argent [AMYOT, Comment lire les poët. 57]
    L'heur et la beatitude qui reluit en la vertu [MONT., I, 70]
    Nos courtisans, qui ne parlent que de la beatitude de ceux qui prient Dieu à repos en leur maison [DES ACCORDS, Bigar. Contre-peteries]

ÉTYMOLOGIE

  • Beatitudo, de beatus, béat.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

béatitude

BÉATITUDE. n. f. Félicité dont les élus jouissent dans le ciel. La béatitude céleste, éternelle. La vraie béatitude consiste dans la vue de Dieu. Les avant-goûts de la béatitude. Parvenir à la béatitude. Jouir de la béatitude. Il n'y a point de véritable béatitude dans le monde.

Les huit béatitudes, Les huit sortes de félicités dont l'Évangile fait l'énumération.

Il signifie, figurément et familièrement, Bonheur parfait, satisfaction tranquille.

BÉATITUDE est aussi un Titre d'honneur donné à certains patriarches des Églises orientales.

BEAU (ou BEL, devant un nom commençant BEAU (ou BEL, devant un nom commençant par une voyelle ou un h muet, et dans quelques locutions comme Philippe le Bel, Charles le Bel, Tout cela est bel et bien),
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

beatitude

Beatitude, Beatitudo, Beatitas.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

béatitude


BÉATITUDE, s. f. [1re é fer. tout bref.] Il ne se dit guère que de la félicité éternelle. — Rousseau s'en est servi, au lieu de félicité, bonheur.
   À~ quoi vous sert tant d'étude,
   Qu'à nourrir le fol orgueil,
   Où votre béatitude
   Trouva son premier écueil.
   La rime a ocasioné l'emploi de ce mot, qui ne se dit que du bonheur du Ciel. Il ne faut pourtant pas en faire un crime aux Poètes.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

béatitude

nom féminin béatitude
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

béatitude

gelukzaligheidblissbeatitudbeatitudine (beatityd)
nom féminin
grand bonheur
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

béatitude

[beatityd] nfbliss
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005