bec-de-corbin

BEC-DE-CORBIN

(bèk-de-kor-bin) s. m.
Instrument recourbé en forme de bec de corbeau.
Canne à bec-de-corbin, canne dont la poignée a la forme d'un bec.
Bec de corbin, arme que portait une compagnie de gentilshommes de la garde du roi.
Lauzun, le dernier qui fut capitaine d'une compagnie de cent gentilshommes au bec-de-corbin, qui ne subsiste plus [VOLT., Louis XIV, 26]
Rodillard de Choupille, Noble au bec-de-corbin, grand gruyer de Berry [REGNARD, le Distrait, I, 4]
Technologie. Instrument dont les calfats se servent pour arracher les vieilles étoupes des coutures du navire. Vaisseau en cuivre dont le raffineur se sert pour verser le sirop dans les formes. Au plur. Des becs-de-corbin.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quelquesfois aisement on les peut tirer avec pincettes ou bec de corbin [PARÉ, Introd. 2]
    L'apophyse coracoïde, ou bec de corbin de l'omoplate [ID., IV, 11]
    Bec de corbin dentelé, bec de grue corbin propre à tirer mailles et autres petits corps estranges [ID., IX, 20]