belliqueux, euse

BELLIQUEUX, EUSE

(bèl-li-keû, keû-z') adj.
Qui se plaît à la guerre. Peuple sauvage et belliqueux. Cité belliqueuse. Ardeur belliqueuse.
Qui excite à la guerre. Des accents, des sons belliqueux.
Ce nom sacré pour eux se mêle dans les airs à ce bruit belliqueux des barbares concerts [VOLT., Alz. III, 6]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    .... par belliqueuses gestes J'ay surmonté tous humains aux harnois [MAROT, IV, 124]
    Ces deux belliqueux chevaliers [ID., IV, 131]
    À ton bras droit, Dieu ton seigneur et pere T'assistera aux belliqueux arrois [ID., IV, 321]
    Ces nations, estant très belliqueuses, ont donné le prix à la vaillance [MONT., II, 67]
    Il estime sa bonté au delà de sa vaillance et belliqueuses conquestes [ID., IV, 99]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. bellicos ; espagn et ital. bellicoso ; de bellicosus, de bellicus, guerrier, de bellum, guerre, forme contracte pour duellum (voy. DUEL), comme bis pour duis, et Bellona pour Duellona.