beurrée

beurrée

n.f.
Au Québec, tartine de beurre.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BEURRÉE

(beu-rée) s. f.
Tranche de pain sur laquelle on a étendu du beurre.
Je prends une beurrée [SÉV., 237]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

beurrée

BEURRÉE. n. f. Tranche de pain sur laquelle on a étendu du beurre. Donner une beurrée à un enfant.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

beûrrée


BEûRRÉE, s. f. BEûRRER, v. act. BEûRRIER, IèRE, s. m. et f. [Beû-ré-e, beû-ré, beû-rié, rière. 1re lon. r forte, 2e é fer. aux 3 premiers; long au premier, douteux au troisième, è moyen et long au dernier.] Beûrrée tranche de pain, sur laquelle on a étendu du beûrre. Beûrrer, étendre du beûrre sur du pain. Faire tremper dans du beûrre. L'Académie ne met point ce verbe. Il est dans Trév. et dans le Rich. Port.
   BEURRIER, IèRE. Qui vend du beûrre. = On dit figurément, d'un mauvais livre qui ne se vend point, qu'il faut l'envoyer à la beurrière.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788