bissac

BISSAC

(bi-sak) s. m.
Sorte de sac ouvert en long par le milieu. Il en a plein son bissac. Familièrement. Avoir de bons tours dans son bissac, être en fonds de ruses, de fourberies.
Je n'ai qu'un tour dans mon bissac ; Mais je soutiens qu'il en vaut mille [LA FONT., Fabl. IX, 14]
Cet homme est au bissac, il est à la mendicité. Il l'a mis au bissac, il l'a ruiné. On dit aujourd'hui plus souvent : à la besace.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    En bissacs plains de souvenance, Pour leur simple provision [CH. D'ORL., Bal. 78]
  • XVIe s.
    La senteur de cette chair attira celle part un loup, qui emporta la chair et le bissac aussi [AMYOT, Dion, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Bis, deux, et sac (voy. BESACE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bissac

BISSAC. n. m. Sac, ouvert en long par le milieu et fermé par les deux bouts, en sorte qu'il forme comme un double sac. Porter un bissac sur l'épaule.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bissac

Bissac, voyez Besace.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606