blanc-seing


Recherches associées à blanc-seing: swings

blanc-seing

[ blɑ̃sɛ̃] n.m. (blancs-seings).
Document signé en blanc que l'on remet à qqn pour qu'il en dispose à son gré ; la signature apposée sur un tel document.

BLANC-SEING

(blan-sin) s. m.
Mandat en blanc au bas duquel est apposée une signature, et que l'on confie à quelqu'un pour qu'il le remplisse. Au plur. Des blancs-seings.

REMARQUE

  • L'Académie écrit blanc seing, sans trait d'union. Au mot blanc où elle donne blanc seing, il n'y a point d'exemple du pluriel ; mais, à seing, elle écrit des blancs seings. Comment y considère-t-elle blanc ? Seing veut dire signature ; les blancs seings, avec cette orthographe, seraient donc des signatures blanches, ce qui n'est pas le sens ; car le blanc seing est un papier blanc signé. Blanc seing doit s'expliquer par signature sur blanc, et l'orthographe devrait être des blanc-seings ; à moins qu'on ne suppose que, par catachrèse, seing signifie ici papier signé, et le tout papier blanc signé ; ce qui permettrait d'écrire, au pluriel, blancs-seings.

ÉTYMOLOGIE

  • Blanc, seing.

blanc-seing

BLANC-SEING. n. m. Papier ou parchemin signé que l'on confie à quelqu'un pour qu'il le remplisse à sa volonté. Ils ont donné leurs blancs-seings aux arbitres.
Traductions

blanc-seing

חתימה על חלק (נ), יד חופשית (נ), יָד חָפְשִׁית, חֲתִימָה עַל חֵלֶק

blanc-seing

biancosegno

blanc-seing

[blancs-seings] (pl) [blɑ̃sɛ̃] nmsigned blank paper